Contre-Regards

par Michel SANTO

Samuel ne reverra jamais plus la mer et ses voiles…

       

Devant moi la mer semblait plus haute et plus lourde : un mur d’eau d’un bleu électrique. Des voiles blanches, comme des étoiles, s’en détachaient. Éclatantes. Elles paraissaient proches, immobiles. Tout en haut, le ciel était sans nuages, sans oiseaux. D’un bleu pâle, muet. Sur la plage des enfants jouaient avec le vent. Ils traçaient dans les airs des figures éphémères. Une petite fille est venue jusqu’à moi. Ses yeux brillaient sous de grands verres transparents. Elle a cueilli une fleur jaune ; de celles qui aiment le sable et le sel. Et puis vive et rieuse, s’en est allée en courant vers ses parents. Assis, serrés l’un contre l’autre, silencieux, tous trois ne faisaient qu’un. Ils regardaient la mer. Ce jour là, samedi, elle semblait plus haute et plus lourde que les jours et les mois précédents. Pensaient-ils eux aussi à cet homme dont le nom est Dieu, qui enseignait la liberté et la vie ; et qui jamais plus ne reverra la mer et ses voiles. Blanches comme des étoiles. Au loin et si près…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Joan

    |

    Monsieur Santo,
    Lecteur régulier de “Contre-regards” et concernant votre article du 20 Octobre 2020 : Samuel ne reverra jamais plus la mer et ses voiles …
    J’ai été très surpris de lire votre affirmation :
    ” … cet homme dont le nom est Dieu…”
    Dieu ne PEUT PAS être le nom d’un Homme , Dieu est simplement Dieu .
    Je pense que toutes les religions monothéistes s’accordent sur ce point.
    Cordialement

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonsoir Joan. Cette précision que j’aurais peut être dû indiquer en note de ce texte : étymologiquement ce prénom signifie « nom (šem) de Dieu (‘El, Elohim) », ou « son nom (šm.ō) est Dieu (‘El) ». Bonne fin de soirée

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :