Scène de rue : un enfant abandonné sur un trottoir…

     

C… m’a raconté hier soir cette petite histoire dont elle fut le témoin, et l’actrice en partie aussi, alors qu’elle attendait une amie, sur le trottoir, aux abords de l’entrée principale de la Poste. Une petite histoire navrante qui l’a profondément bouleversée. Celle d’un enfant de 8 ou 9 ans qui d’abord vint à sa rencontre pour lui dire : « J’ai perdu ma « maman »…, elle est allé faire des courses à …, je vais la rejoindre… » C… l’avait déjà remarqué, ce petit « bonhomme ». Il dialoguait à deux pas d’elle avec un « sdf » assis à même le sol qui faisait « la manche », deux chiens couchés à ses côtés. Sa vêture et ce qu’elle entendait de ses paroles ; ses mots, son phrasé l’avaient étonnée. Ce petit garçon avait de la « classe » ! C… l’a cependant retenu quand il a pris son élan dans une direction contraire à celle du magasin nommé pour le garder auprès d’elle : le temps d’alerter « les autorités ». Deux heures plus tard, la mère du petit garçon était retrouvée dans une grande surface de la périphérie. Amenée à l’hôtel de police, cette jolie jeune femme d’allure et d’apparence « correctes », banales, en est repartie avec son enfant. Impassible, sans un mot ! Un « cas » fut-il dit à C… ; celui d’une mère de famille installée depuis peu avec son compagnon alcoolique dans le quartier de Bourg. Ces phrases, sèches, n’ont aucun intérêt, n’est ce pas ? Elles n’ont pas leur place dans un fil « d’actualités » où s’exposent les points de vue les plus divers sur les « affaires du monde ». Mais qu’y faire si ce matin je pense à ce « gosse », à son attitude toute empreinte de dignité. C’est peut-être stupide, naïf, mais en écrivant ces quelques lignes, j’ai le sentiment de le faire à nouveau exister – dans mon esprit, assurément !

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :