Articles marqués avec ‘Béziers’

RCNM ! On ne peut plus se contenter « d’ouvrir des parapluies ». | Contre-Regards.com

62033636


De retour d’Aurillac, la capitale du parapluie, avec une troisième défaite dans les bagages, les nouveaux dirigeants du RCNM ouvrent à présent les leurs. Ce serait la faute de R. Elsom ! Il aurait laissé le club en ruines … Sauf que, indépendamment d’autres raisons, ce sont bien les « sponsors narbonnais » qui, en retirant leurs « billes », ont acculé les « Australiens » a une augmentation de capital pour en prendre la majorité et s’assurer ainsi la direction du club.

De Ménard et d’une certaine forme « d’obscénité » médiatique… | Contre-Regard.com

Capture d'écran 2016-09-06 11.38.20


Ça continue! jusqu’à l’écoeurement !  Robert Ménard, l’inénarrable maire de Béziers était invité ce lundi 5 septembre à la matinale de LCI. À cette occasion, comme en d’autres précédentes, l’élu d’extrême droite s’est notamment plaint de la proportion d’élèves de confession musulmane à Béziers. Mais ce n’est pas tout !  La journaliste de service voulait entrer dans le panthéon des « résistantes au fascisme de moins en moins rampant qui nous menace » et cette « banalité » ménardienne ne pouvait évidemment pas la satisfaire.

Robert Ménard lance son «Oz ta droite» le 27 mai, le jour de la première réunion du C.N.R!

7_7C8Yd


Robert Ménard lance son « mouvement citoyen » baptisé «Oz ta droite» à l’occasion des Rendez-vous de Béziers, qu’il organise du 27 au 29 mai. Le même 27 mai, il y a maintenant 73 ans, le Conseil national de la Résistance (CNR) tenait sa première réunion, placée sous la présidence de Jean Moulin, né le  dans cette même ville de Béziers.

Chronique de la Région LRMP: Sur M6, « Béziers, une ville sous haute surveillance »…

m6


Sur M6, hier: « Béziers, une ville sous haute surveillance ». Il y a tout juste deux ans (mars 2014), Béziers devenait, avec l’élection de Robert Ménard à la tête de la mairie, grâce au soutien du Front National, la plus grande municipalité de France gérée par l’extrême droite. Depuis, Robert Ménard ne cesse d’alimenter, par ses provocations répétées, la polémique. Au point d’être devenu le maire le plus controversé de France. L’enquête rend bien (c’est beaucoup dire) compte des thèmes et des coups de force idéologiques clivants de l’ancien secrétaire général de « Reporters Sans Frontière ».

Articles récents