Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Gauche’

Valls attaqué sur sa droite et sa gauche est sur la bonne ligne …

Disons les choses clairement . Valls n'a rien inventé en trois jours. Son plan d'économies est l'œuvre des équipes de son prédécesseur ; un plan dans la droite , dans tous les sens du terme, ligne présidentielle . Mais la différence , essentielle, est dans sa présentation : nette, énergique … Sans le pathos habituel de ceux qui, à gauche, pensent, votent ou décident avec des concepts et une vision de la société qui datent de près d'un siècle . Quant à la droite , qui n'a jamais osé présenter un tel train d'économies , elle devrait se réjouir que ses principes économiques et budgétaires soient au pouvoir, plutôt que de le critiquer , sans retenue aucune . Je comprends bien l'artificialité de postures politiciennes consubstantielles au combat idéologique et à la conquête du pouvoir – ou à sa conservation – , mais l'excès en la matière , au motif bien réel de l'absence de réformes de structure, est tout aussi condamnable que le refus d'en admettre à gauche l'impérieuse necessité . Valls fait ce que le rapport des forces au sein de sa majorité lui permet de faire, et encore ! Qui peut aujourd'hui, sauf à dissoudre l'Assemblée et installer la droite au pouvoir, faire mieux dans l'intérêt général ? Personne ! Et qui ne voit dans l'opposition qu'elle aurait intérêt, demain amenée aux affaires , a légitimer son programme en reprenant aujourd'hui les arguments et la plus grande part des propositions de la gauche … Avec la franchise de l'actuel chef du gouvernement !

D’où viennent et où vont la droite et la gauche ?

93313727

Une bonne base de réflexion pour s’interroger sur le  » magma  » idéologique contemporain.

Valls ! l’estocade à gauche …

Le 20 Mars 2014, j’écrivais ce billet ( en lien ci dessous ) . La seule chose à y ajouter est la nomination de Valls à Matignon un peu plus tôt que je ne le prévoyais. Un choix contraint pour Hollande, un choix risqué pour 2017 et sa propre candidature à l’Elysée … À gauche, un cauchemar : le battu à plat de couture des primaires ( moins de 6 % ) aux manettes de l’Etat … Tout se passe comme si on venait d’assister à un  » coup d’Etat  » médiatico-politique …

Bayrou n’est plus de droite!

 image A propos de Ségolène Royal : « En dix mois, elle a fait ce que le PS n’a pas été capable de faire en cinq ans », juge Arnaud Montebourg, l’un de ses porte-parole. C’est vrai ! Le dernier des dogmes qui lui restait, au P.S, vient de tomber. A Montpellier. Des ministres UDF, donc de droite, dans un gouvernement présidé par Madame Royal, et des accords de désistement aux législatives pour constituer une majorité présidentielle, voilà sa dernière initiative. Gonflée ! Qu’en pensent les Verts et le P C dont la survie dépend d’un quota de sièges qui leur assurent un groupe à l’Assemblée? Les élus du P.S ont-ils le sens du sacrifice au point de satisfaire Bayrou, Buffet et Voynet en même temps ? Ce qu’il y a de sûr, c’est que le Parti et les éléphants sont sur le cul. Et, quoiqu’il arrive, après ce coup d’état et de barre à droite, plus rien ne sera comme avant, à gauche… Sauf que Bayrou n’a aucun intérêt dans cette affaire. Son objectif, en effet, est d’occuper l’espace politique que n’a pas su, ou pu, créer le PS, et que tente de réaliser par une prise de risque considérable Ségolène. La compétition est donc lancée entre Bayrou et le P.S (avec qui aux manettes ?). Dans ces conditions, le Béarnais va donc pencher objectivement vers Sarko et subjectivement vers Ségo pendant ce deuxième tour et installer un Parti Démocrate qu’il voudrait  ressemblant, clin d’œil atlantiste, à ceux de la gauche anglo-saxonne. Son pari réussira-t-il ? Intéressant, mais incertain…Incertain, mais surtout improbable… PS : J’écrivais ces lignes le Mercredi 25. Voir l’analyse de Noblecourt dans  » Le Monde  » du Jeudi 26 en cliquant sur:  » Le bing bang social-démocrate du PS »    

A vau-voeux.

Est-il donc établi que la conscience soit à gauche et le cynisme à droite ? Qu’au spectacle du monde un soupir attristé suffise à divertir nos âmes ? Qu’aux malheurs des autres un regard désolé nous libère du courage ? Que de grands discours nous dispensent de franches vérités ? Qu’une victoire dans les urnes soit plus belle que des cœurs en détresse? Que le Père Noël soit rouge et le petit Jésus blanc ? Que le béton soit à droite et la pierre à gauche ? Que les blacks soient « trops »… et les harkis « riens » ? Que les mots soient pour Sarko et le sens pour  Ségo ? Que la langue de bois soit goûteuse et la sauce piquante ? Que 2007 ne soit pas 2006 ? Que la vie va trop vite et  le temps pas assez ? Que ma plume s’affole et les signes m’enivrent ? Qu’il suffise d’un espoir pour que se forment des vœux ?

   

Articles récents

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]