Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Gauche’

« Très saint Père, êtes-vous social-démocrate ? »

     

images« Très saint Père, êtes-vous social-démocrate ? » Dans l’avion qui le ramenait de Strasbourg à Rome,  un journaliste français a osé poser cette question au pape François.  Une question typiquement française!  Dans ce pays, en effet, vous n’existez et n’êtes reconnu que sur un axe politique Gauche-Droite. Un axe qui départage aussi, au plan moral, ceux qui seraient prédestinés, si j’ose dire, à porter le Bien incarné dans toutes les représentations symboliques et politiques par la Gauche et dont la vocation, toute messianique, serait de combattre les forces du Mal, qui, elles, conséquemment, n’agiraient qu’à Droite. Un manichéisme de principe évidemment étranger à un pape, qui, en réponse à cette stupide question, fit observer que son « camp » était celui des Évangiles et de la doctrine sociale de l’Eglise , etc, ajoutant : « Merci pour cette question qui m’a bien fait rigoler ! » (sic).  Et notre journaliste de se faire renvoyer à ses habituelles catégories de pensée politiciennes, minuscules et tellement réductrices…

Le « baiser de la mort » de l’OCDE à Hollande-Valls!

unnamedContre toute attente, le patron de l’OCDE a délivré un satisfecit au gouvernement (quelques heures avant le début de la réunion prévue de longue date), validant les réformes engagées en France. D’après le chiffrage établi par l’OCDE et dévoilé dans un communiqué, si ces réformes étaient menées à bien, elles pourraient augmenter le Produit intérieur brut de 3,7% en dix ans, c’est-à-dire générer 0,4 point de croissance de plus par an. L’Organisation de coopération et de développement économique juge en particulier « important que le gouvernement aille de l’avant avec les mesures en préparation concernant les professions réglementées et les secteurs de l’électricité et du gaz ».

Bien!

Bing Bang territorial ! Gauche et Droite jouent leur crédibilité …

Bing Bang territorial ! Gauche et Droite jouent leur crédibilité ...

L’UMP est vent debout contre la réforme territoriale avec quasiment les mêmes mots et arguments que le PS lorsque le gouvernement Fillon avait fait passer la sienne. Et ce malgré que , dans cette affaire, depuis plus de 20 ans, le diagnostic soit partagé par ces deux grands partis – Ce qu’il convient de faire aussi ! Dés lors se pose la question de savoir si , dans ce pays, nous serions condamnés à poser en principe que , dans l’opposition , un parti de gouvernement devrait systématiquement , et sans inventaire, s’opposer à toute initiative de ce dernier .

Valls attaqué sur sa droite et sa gauche est sur la bonne ligne …

Disons les choses clairement . Valls n'a rien inventé en trois jours. Son plan d'économies est l'œuvre des équipes de son prédécesseur ; un plan dans la droite , dans tous les sens du terme, ligne présidentielle . Mais la différence , essentielle, est dans sa présentation : nette, énergique … Sans le pathos habituel de ceux qui, à gauche, pensent, votent ou décident avec des concepts et une vision de la société qui datent de près d'un siècle . Quant à la droite , qui n'a jamais osé présenter un tel train d'économies , elle devrait se réjouir que ses principes économiques et budgétaires soient au pouvoir, plutôt que de le critiquer , sans retenue aucune . Je comprends bien l'artificialité de postures politiciennes consubstantielles au combat idéologique et à la conquête du pouvoir – ou à sa conservation – , mais l'excès en la matière , au motif bien réel de l'absence de réformes de structure, est tout aussi condamnable que le refus d'en admettre à gauche l'impérieuse necessité . Valls fait ce que le rapport des forces au sein de sa majorité lui permet de faire, et encore ! Qui peut aujourd'hui, sauf à dissoudre l'Assemblée et installer la droite au pouvoir, faire mieux dans l'intérêt général ? Personne ! Et qui ne voit dans l'opposition qu'elle aurait intérêt, demain amenée aux affaires , a légitimer son programme en reprenant aujourd'hui les arguments et la plus grande part des propositions de la gauche … Avec la franchise de l'actuel chef du gouvernement !

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]