Un dimanche comme tant d’autres !

 

images-copie-13.jpeg

 

C’était un dimanche comme tant d’autres! Ensoleillé cependant, mais aussi très venteux. Ce fut aussi un jour de détente et de  » lâcher prise  » avec cette balade commencée au niveau de la passerelle  » entre deux villes «  et terminée au même endroit après quelques kilomètres sur l’ancien chemin de halage du canal de la Robine, en direction de l’écluse de Raonel. Le genre d’exercice physique et mental totalement  gratuit propre à vous remettre les idées à l’endroit. Non point pour les ordonner et les conformer ensuite à l’air du temps et de la raison, ce qu’ordinairement nous faisons; mais bien plutôt pour les libérer de cette insidieuse emprise aussi puissante qu’inconsciente  . La marche en solitaire et sans autre but qu’elle même à en effet ce pouvoir  » d’inspiration « , de désintoxication … Nos pensées se mêlent alors aux souvenirs dans de surprenantes associations,  révélant ainsi d’inattendues   » vérités « . On se sent aussi plus attentif à la lumière, aux mouvements de l’air, des arbres, de l’eau…  en marchant de la sorte. L’espace grandit et le temps se dilate, il n’est plus celui de   » l’horloge  » . N’existe plus alors que ce que le poète Yves Bonnefoy appelle la  » présence au monde « . Hors du mouvement perpétuel, de la  » mécanisation  » et de l’agitation consumériste, marcher sans autre destination que celle offerte par l’éventuel plaisir de la découverte, ou celui plus assuré de la contemplation, nous guérit, pour un temps tout au moins, du narcissisme à l’aune duquel nous évaluons habituellement les hommes et le monde. Partir ainsi, enfin, nous rend plus sensible à l’altérité et à la finitude; et c’est un peu de notre dignité perdue que nous retrouvons…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :