Contre-Regards

par Michel SANTO

Une carte de voeux au sens platement inédit !

 

 

 

 

4f350a640b232432a67cf50b7e6c8644

 

La valeur d’un produit de grande consommation est directement proportionnée à l’ idée que s’en fait l’acheteur et à l’intensité du désir de se l’approprier. Il en est de même pour les « offres » proposées par les politiques, leurs partis et les institutions dont ils détiennent les clefs. La qualité de « leurs produits » et leur crédibilité importent moins que leur image. La communication conduit le monde, et son langage ( images et sons ) en est « la vérité ». Un langage hors sol et sans âme; un langage qui tord, traficote et manipule la réalité. Comme dans cette carte de vœux, virtuelle ou sur papier glacé, de la Région Languedoc-Roussillon. On y voit des yeux ! que des yeux, des regards et des noms : Benjamin, Jeanne, Marina… ; des yeux de mannequins belges, autrichiens et tchèque achetées à une société de New-York, en vérité ! Un concentré de jeunesse régionale de toute pièce fabriqué pour illustrer la vie dans nos villages et nos cités ! Avec ce message, au verso, qui nous est adressé : « Offrons à notre jeunesse la vision d’un avenir meilleur ». Une image qui expose à nos yeux un présent artistiquement niée. Cette carte, le Président Bourquin aurait pu l’adresser au monde entier. Elle porte la langue universelle de la publicité et s’adresse, en dehors de l’espace et du temps, au plus grand nombre. Une pauvre carte, insignifiante, plate et banale sous des airs modernes et avancés, comme ceux des cuistres prétendument éclairés qui l’ont commanditée. Quant à l’agence qui l’a conçue, son nom est un programme.  » Sensinédit « ! Une offense au bon goût, à l’élégance et au bon sens, puisque c’est d’elle, paraît-il, dont il s’agit…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :