Contre-Regards

par Michel SANTO

Au Conseil régional du Languedoc-Roussillon, Rossignol et l’UMP chantent faux !

Rossignol

Monsieur Rossignol, qui préside le groupe UMP au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, s’est enfin mis à chanter hier en fin de journée. Après avoir lancé trois appels virils contre la candidature d’Alary, qu’il tient pour un vilain petit canard, il a déroulé, de son perchoir Montpelliérain, des phrases composées dans un style d’une légèreté toute wagnérienne .

Damien Alary serait « le choix du plus petit dénominateur commun d’une gauche régionale (…) en totale déliquescence », nous serine-t-il. Et, se prenant pour un aigle, de fondre sur sa proie au motif que sa position sur la fusion des régions serait « pour le moins mitigée et floue ». Un avenir qui l’effraie au point d’appeler ses amis, en roucoulant sa dernière trille aux accents lyrico-tragiques, à voler en escadrille autour de sa candidature pour s’opposer à ce funeste projet : « Le Languedoc-Roussillon doit demeurer le Languedoc-Roussillon et le conseil régional doit être le fer de lance de sa renaissance ». Mais qui donc fera taire ces lourdes et ridicules notes, que tous ou presque, dans la volière régionale, sur des partitions de gauche et de droite, interprétaient, les semaines passées, sous la baguette de leur chef d’orchestre défunt Christian Bourquin? Allez, messieurs et mesdames ! Un peu d’air frais, un chant d’espérance dans cette future grande région nous ferait le plus grand bien. Changez donc de musique, vous nous assommez !

Photo: Midi Libre

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Raynal

    |

    Très bon article ornithologique et, de ta part, connaissance très sure des trilles, arpèges et contre arpèges de la volière politicienne….Mais ça ne fait rien, ce Rossignol parait être un drôle d’oiseau…..C’est vrai que depuis la disparition du grand rapace prédateur, les petits animalcules ont pu se manifester a cœur joie, ce fut un beau concert de pépiements et de coups de bec ravageurs….Laisse les chanter, va….Tant qu’ils ont quelques graines a picorer dans leur mangeoire, la survie de l’espèce sera assurée….

    Reply

  • Eric AKAFFOU

    |

    Il paraît que le rossignol chante ses plus beaux airs à l’approche de la mort…

    Reply

  • fluctuat

    |

    1 Puisqu’il est question d’oiseaux de toutes les couleurs.. connaissez vous le condor méditerranéen? Le Condorniou…

    2 Puisqu’il est question de Rossignol – notre Castafiore locale – je signale qu’il est, comme les nombreux autres cons d’or, une espèce en voix de disparition…

    3 Puisqu’il est question de l’ami Santo, hurlons notre joie à notre albatros Narbonnais, insolent compagnon de voyage, qui, à travers ses huées, glisse au bords des gouffres régionaux, se moquant de la gauche veule comme de la droite boiteuse, se riant de Larcher.
    Exilé dans son blog, maladroit mais jamais honteux.
    Rien ne l’empêchant de marcher…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]