Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Les poubelles de la « com »!…

Bandeau


« Bombe fiscale » et ciblage nominatif public des élus communautaires narbonnais ayant voté pour les nouveaux taux d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM)! Ne manquait plus, dans ce placard publicitaire de Nouveau Narbonne, qu’un fusil à lunette pour mieux viser ces derniers. Un coup de « com », iconographiquement d’inspiration Ménardienne. Du jaune pour l’infamie, du rouge pour la colère et le mal, du noir pour le malheur… Question: demain, des poternes symboliques seront-elles dressées place de l’Hôtel de Ville? Passons, vite! Et classons verticalement. Direction: poubelle!…


12983416_10208800234621441_2921457934665476494_o


Mais sur le fond, que dire! Sinon, qu’en effet, sur Narbonne Ville il n’y aura plus qu’un seul taux à 12% – deux aujourd’hui: 6 et 12 -, tandis qu’à Narbonne-Plage, comme dans toutes les stations du littoral: Gruissan, Leucate…, la TEOM sera à 13,58%.  Une harmonisation souhaitable et nécessaire. Antérieurement à cette répartition en trois zones: Rural à 17,10; Narbonne centre à 12 et Littoral à 13,6, la plus grande dispersion contributive  régnait, sans cohérence avec le « coût des services rendus », par territoires et communes. Un statut quo contraire à l’esprit et à la logique d’une communauté d’agglomération, qui ne pouvait durer. Dès lors le débat, en forme d’alternative, était très simple: un seul taux pour tout le monde à plus ou moins 15%, avec, pour conséquence, un transfert contributif encore plus élevé de la ville centre et des communes du littoral vers les communes rurales, ou le moyen terme retenu, tout autant redistributif, mais beaucoup moins pénalisant pour les premières. Ce que la porte parole du groupe d’opposition de Didier Mouly au Grand Narbonne, madame Théron-Chet, mairesse de Roquefort des Corbières a bien compris en votant pour le nouveau dispositif présenté lors du dernier conseil communautaire – ainsi que sa collègue de Peyriac de Mer, elle aussi membre de ce même groupe… Une situation moins paradoxale qu’on ne pourrait le croire. J’avais écrit, il y a plus d’un an déjà, que, dans le temps de ce mandat, les majorités se feraient sur des programmes et, qu’à rester sur de strictes postures d’opposition politique, le groupe de Didier Mouly se dissoudrait… La preuve vient d’être faite par, et sur, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

      Bon, elle vient de tomber ! Quoi donc ? Ben la "hâche" administrative de monsieur le Préfet. La victime ? Jean Paul César, l'adjoint de Didier Mouly, maire de Narbo[Lire la suite]
Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]
Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]