Contre-Regards

par Michel SANTO

Décomposition et recomposition de l’offre politique nationale ?!

Comme je l’ai déjà noté dans de précédents billets , les conditions d’une recomposition politique générale sont aujourd’hui réunies.

Le parti socialiste peut se scinder entre une frange « gouvernementale » dirigée par M. Valls et des courants qui ne se retrouvent que dans l’incapacité idéologique à assumer l’exercice du pouvoir , majoritaires à l’assemblée et chez les militants. Quant à l’UMP, elle se déchire sous nos yeux entre la tendance euroréaliste et néo gaulliste, qu’incarnent des Guaino, Dati,  Le Maire et Wauquiez, notamment, et euroconformiste et centriste derrière Alain Juppé, Raffarin, NKM …

De sorte que pourrait émerger une offre autour de 6 ou 7 formations : une droite extrême et europhobe , une UMP néo gaulliste, un puissant parti centriste rassemblant des fractions de l’UMP représentées par Juppé et Raffarin, un parti social démocrate de gouvernement, un parti socialiste proche du front de gauche, un PC autonome et enfin les Verts.

Cet éclatement nous entraînerait évidemment vers une France encore plus ingérable qu’aujourd’hui, et une gouvernance d’Etat dominée par une coalition associant  les sociaux démocrates de gauche et de … droite.

Autant dire que l’on ne sortirait pas de la crise morale et politique dans laquelle nous sommes plongés .

Mais comme en politique rien n’est acquis , des tensions à l’oeuvre dans les deux camps pourraient naître une véritable et profonde remise en cause sur l’orientation de la politique européenne, les institutions françaises, l’organisation sociale etc …

N’est ce pas ce à quoi nous assistons en ce moment, dans un contexte où , sous nos yeux , le pouvoir au plus haut niveau de l’Etat semble se dissoudre ?

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Coriolan

    |

    Newsring, plate-forme de sondages en ligne, réunit une majorité de participants favorables à l’Union Nationale: MESDEBATS.COM

    Dans cette optique, F.BAYROU en a toujours été partisan, comme dans son dernier entretien à Valeurs Actuelles le 24 juillet 2014. Plus fouillée, l’analyse d’Emmanuel RATIER qui prévoit une Grande Coalition sur le modèle allemand, car cette formule est préconisée par la Commission Européenne, afin de redresser les Comptes Publics et d’assurer la Règle d’Or Constitutionnelle, par une majorité acquise à son institutionnalisation. Il a donné une conférence à l’Institut Civitas le 5 juillet 2014, intitulée: France, vers un gvt d’Union Nationale après 2017? Sur Médias-Presse-Info.

    Toujours en toile de fond, la progression du FN comme Tiers-exclu. Avec le sociologue écologiste Erwan LE COEUR, auteur de: Face au FN. Le Passager Clandestin, sorti en 2013.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]