Contre-Regards

par Michel SANTO

La solitude profonde du chef de l’Etat…

  IMG_0499.JPG Dans Marianne, Régis Debray, avec son optimisme habituel, et à propos de la « présidence » Hollande, se demande s’il faut en rire ou en pleurer. Pire me semble-t-il est l’indifférence bouffie de ressentiment et de colère envers le chef de l’État jusque dans les rangs de ses derniers fidèles: les 3% dont font état les sondages. Quant à sa majorité parlementaire, elle se déchire tous les jours sous nos yeux et ses plus proches amis politiques eux-mêmes commencent à douter de sa capacité résiduelle d’action. Ne lui reste donc plus que le bouclier des institutions pour durer jusqu’à la fin de son mandat. Un bouclier qui cependant le condamne à l’immobilisme. L’abandon de l’éco-taxe et celui qui semble advenir du barrage de Sivens sous la pression de la rue sont la manifestation la plus récente et la plus évidente du défaut d’autorité du premier chef du couple exécutif . Défaut d’autorité, comme sous le mandat de Nicolas Sarkozy, à l’origine de la situation économique et sociale dans laquelle se trouve le pays. Comment engager en effet les réformes de structures qui s’imposent au pays sans esprit de décision et conduite ferme dans leur réalisation? Dans un océan « agité » on demande au capitaine d’un tanker à la dérive d’assurer fermement son cap pour le conduire à bon port, pas de jouer avec les nerfs de son équipage…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Ingrid

    |

    Vous savez Michel,
    entre nous, quels sont les gouvernants qui n’ont pas reculé ?
    Du CPE au dossier retraite…

    Et puis nous vivons une époque où tout se délite, où le respect se recherche comme une aiguille dans une meule de foin.

    30 années en arrière, si les gens n’en pensaient pas moins, encore respectaient-ils la fonction.
    Là plus rien.
    Et ils se taisaient.
    Il n’écrivaient pas de livres pour arrondir leurs fins de mois, avec des off et des ressentis.

    *

    Un petit exemple qui en dit long :
    l’autre jour je téléphone au secrétariat d’un médecin, pour annuler mon RV suite à un contretemps, la secrétaire s’est pliée en remerciements, me précisant que c’était tellement rare. Etonnez-vous que la jeunesse n’ait souvent pas d’éducation ni de valeurs minimales, avec de tels parents qui ne savent pas vivre.

    Hollande vit dans cette société où les garde-fous ont craqué de tous côtés…
    Pire, il est même le punchingball de tous, car à la tête du Pays qui vit depuis 20 ans dans une tourmente qui augmente de façon exponentielle, tout comme chez nos voisins Italiens, Anglais, Grecs, Espagnols également aux abois.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour Ingrid! J’ai vécu la même situation avec la secrétaire de mon dentiste, mais aussi quand j’enseignais à l’Université de Perpignan. Figurez vous que le secrétariat de la dite Université n’en revenait pas que je l’informe que je ne puisse donner mon cours, que mon amphi était de ce fait libre et qu’il pouvait et devait en informer mes étudiants… J’étais, à leur dire, une heureuse exception! Bon, à part ça il y aussi des exceptions en matière de gouvernance et de conduite des réformes, en Europe et ailleurs : les pays du Nord de l’Europe évidemment , mais aussi le Canada où est en voyage d’affaires, en ce moment, Hollande …

      Reply

  • Eric AKAFFOU

    |

    Le problème, je pense, c’est que la France est ingouvernable. Et je le dis en récitant La Fontaine, « Les grenouilles qui demandent un roi »

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]