6h30, 7 heures peut-être ! et ces premiers gestes avant toutes choses…

 
 
 
 
 
Moment de vie. Carnet.

6h30, 7 heures peut-être ! et ces premiers gestes avant toutes choses : tirer les rideaux de la grande fenêtre de la cuisine-salle à manger ; lever les yeux au ciel et m’y plonger en pensées, tenter confusément d’en saisir signes et sens ; laisser images et idées traverser le champ de mon esprit comme les oiseaux traversent les nuages ; puis glisser insensiblement sur les toits de tuiles aux pentes biscornus – aujourd’hui humides – ; continuer lentement le long des façades rongées par le mauvais temps ; m’arrêter un moment sur la grande pelouse unie et sans tâches ; observer ses deux beaux arbres en son centre, et m’attendrir devant leurs premières feuilles d’un beau vert tendre, fragiles et tremblantes – ce pourrait être un parc : le mien ! La rue, elle-même, que je longe jusque dans son horizon de murs sombres, est déserte. Rien ne l’encombre : ni voitures, ni passants. Et ses lignes et courbures m’apparaissent parfaitement dessinées. Tout est en ordre et tranquille ; tout semble naturel, simple et fluide. J’aimerais pouvoir écrire un jour ainsi. Un peu plus tard, je serai assis dans mon fauteuil et tournerai le dos à ma bibliothèque, une tasse de café à la main. Je le goûterai, calmement, en m’efforçant d’en sentir, d’en deviner les arômes, sans toutefois maltraiter mes poumons. Si j’ai retrouvé la plus grand partie de mon souffle, reste encore une limite à ne pas franchir. Je la connais et l’explore patiemment tous les matins. Pas à pas, si je puis dire ; pour gagner en profondeur, consolider mes « abris » et résister aux agressions du monde extérieur. Tout va bientôt rentrer en ordre, je le sais. Autrement. Je serai ainsi, sans doute, plus attentif encore que je ne l’aie jamais été, aux vents, aux mouvement des vagues et des arbres, aux vols de oiseaux, au rytmne d’une phrase, à la musique des mots, à la beauté d’un geste… À tout ce qui respire et qui ne se voit pas…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :