Contre-Regards

par Michel SANTO

À l’Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !


Dans son billet politique, Frédéric Says, sur France Culture, ce matin, se plaignait du tarissement des sources d’information auprès desquelles ses confrères journalistes s’alimentaient sous la présidence de François Hollande – et celle de son prédécesseur. Entendez l’information de couloir : celle qui fait le buzz. Et de se lamenter qu’il n’y ait plus ou presque « de confidences, d’indiscrétions, de conversation off avec les journalistes, qui permettent de recouper, de raconter, d’approfondir. Par peur de tomber en disgrâce, plus grand-monde ne parle à la presse, hormis les porte-parole dûment accrédités. Les fuites de documents dans les journaux ont d’ailleurs fait l’objet de poursuites en justice.» Emmanuel Macron resterait donc trop loin des questions que la presse aimerait lui poser ; bien trop loin « des éclaboussures traditionnelles du combat de boue gouvernemental.» Bref, le Président, à l’entendre, serait en train de tuer la profession. Tout du moins une certaine conception de ce métier fondée sur le recyclage de rumeurs, confidences, règlements de compte, postures et autres petites guéguerres claniques élyséennes… Toutefois, à bien y regarder, en agissant ainsi, Emmanuel Macron dynamite certes une profession, ses moeurs, ses pratiques, mais il lui offre aussi l’occasion de retrouver une certaine noblesse corporative en l’orientant vers un travail de fond et d’analyse… Ce que Frédéric Says finit par admettre en conclusion de sa chronique, quand même ! Tout en semblant le regretter…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

        Après un premier billet : "Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !" (ici), poursuivons donc notre réflexion sur les grandes options d’a[Lire la suite]
Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio