Contre-Regards

par Michel SANTO

Angleterre-Australie. Ce soir là je n’ai pas aimé être français…

Angleterre

J’ai vibré pendant tout ce match Angleterre-Australie.  J’ai admiré la dignité avec laquelle le XV de la Rose a accepté sa défaite. J’ai applaudi au respect manifesté par ses joueurs envers leurs vainqueurs. J’ai loué la retenue avec laquelle tout un stade s’est vidé. J’ai été émerveillé par le jeu produit par le XV d’Australie. J’ai tremblé lors de leur sortie entre deux lignes blanches. J’ai détesté la vulgarité des supporters de l’équipe de France. J’ai rougi à la lecture de certains commentaires gaulois sur les réseaux sociaux. J’ai pensé un moment ne pas aimé être français. J’ai compris que beaucoup d’entre eux n’aimez pas vraiment ce sport et ses valeurs. J’ai enfin aimé ce petit film de Wilkinson en introduction de ce match. La classe et l’intelligence réunies chez cet admirable anglais… Il y a des soirs comme celui là où mon admiration se porte naturellement vers les vaincus…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    Didier

    |

    Tout à fait d’accord avec toi. Mais………… quelque part Jeanne d’Arc ne devait pas être mécontente !!

    Reply

  • Avatar

    Pelissier

    |

    Je comprends ce que tu ressens, Michel, mais les cons de gaulois qui ont pavoisé sur les Champs Elysées, sont heureusement ultra minoritaires et ne concernent sans doute même pas des amateurs de rugby …
    Pour autant ne mythifions pas nos plus chers ennemis, dont on apprend aujourd’hui qu’ils sont soupçonnés d’avoir agi en sous main pour intimider le corps arbitral ( enquête en cours ) … Quant à leurs propres connards, ils n’en sont pas dépourvus notamment dans leur presse de caniveau chaque fois qu’ils rencontrent la France.
    Pour autant je maintiens que dans les deux camps, il existe une majorité de braves, fiers de leurs équipes évidemment mais sans doute encore plus fiers de mettre en avant ce qu’on appelle l’esprit rugby.

    Reply

  • Avatar

    LE PEPS

    |

    Témoignage mignon après visionnage de son premier match de rugby … manifestement ! Le calme et l’humilité, c’est toute l’année dans tous les stades, les débordements d’une minorité aussi. Quant au” j’ai compris que beaucoup d’entre eux “n’aimez” pas vraiment ce sport”, urghh ! Rappellez moi son CV ?

    Reply

  • Avatar

    Raynal

    |

    Si un certain nombre d’abrutis français pratiquent l’anglophobie galopante , un nombre tout aussi important d’Anglais leur rend bien la pareille, et les tabloids Anglais atteignent dans ce domaine certains sommets de bétise crasse….Je n’oublierais pas non plus les morts de Liverpool- Juventus de Turin au Heysel ou l’interdiction des supporters shootés a la haine et a la bière sur tous les stades d’Europe, pendant longtemps….Certes c’était le foot,, pas le rugby…Mais la nationalité était la même….Alors, Michel, ton ”God save the England ” me parait un peu excessif….Cela dit ce fut un grand match et, c’est vrai, les Anglais furent admirables, cette fois, de dignité dans la défaite….Mais c’était le rugby dernier refuge du fair play et de la dignité dans le sport…..Et, pour l’instant, toutes les équipes font de même…..Tu verras que nous aussi on saura faire preuve de la même retenue…..Si on perd….Mais on va gagner…..! Donc la question ne se posera pas…..

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      mon billet n’est pas un hymne béât à l’Angleterre. Il est bien circonscrit. Il s’agit ici de rugby, de ce sport que j’ai longtemps pratiqué, de ses valeurs, de sa noblesse. De rien d’autre. Je persiste et je signe…

      Reply

      • Avatar

        Raynal

        |

        Je te taquinais un peu Michel…..Tu vas pas me faire un placage a retardement…..? Moi, c’est le foot que j’ai longtemps pratiqué mais plus le temps passe et plus je m’en détache pour me rapprocher du rugby….Et je partage ton sentiment, c’est un sport qui véhicule des valeurs formidables….Espérons que le fric, là comme partout ne va pas nous le gacher….Et j’ai peur que cela n’ait déjà commençé, hélas……

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :