Contre-Regards

par Michel SANTO

Angleterre-Australie. Ce soir là je n’ai pas aimé être français…

Angleterre

J’ai vibré pendant tout ce match Angleterre-Australie.  J’ai admiré la dignité avec laquelle le XV de la Rose a accepté sa défaite. J’ai applaudi au respect manifesté par ses joueurs envers leurs vainqueurs. J’ai loué la retenue avec laquelle tout un stade s’est vidé. J’ai été émerveillé par le jeu produit par le XV d’Australie. J’ai tremblé lors de leur sortie entre deux lignes blanches. J’ai détesté la vulgarité des supporters de l’équipe de France. J’ai rougi à la lecture de certains commentaires gaulois sur les réseaux sociaux. J’ai pensé un moment ne pas aimé être français. J’ai compris que beaucoup d’entre eux n’aimez pas vraiment ce sport et ses valeurs. J’ai enfin aimé ce petit film de Wilkinson en introduction de ce match. La classe et l’intelligence réunies chez cet admirable anglais… Il y a des soirs comme celui là où mon admiration se porte naturellement vers les vaincus…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    Didier

    |

    Tout à fait d’accord avec toi. Mais………… quelque part Jeanne d’Arc ne devait pas être mécontente !!

    Reply

  • Avatar

    Pelissier

    |

    Je comprends ce que tu ressens, Michel, mais les cons de gaulois qui ont pavoisé sur les Champs Elysées, sont heureusement ultra minoritaires et ne concernent sans doute même pas des amateurs de rugby …
    Pour autant ne mythifions pas nos plus chers ennemis, dont on apprend aujourd’hui qu’ils sont soupçonnés d’avoir agi en sous main pour intimider le corps arbitral ( enquête en cours ) … Quant à leurs propres connards, ils n’en sont pas dépourvus notamment dans leur presse de caniveau chaque fois qu’ils rencontrent la France.
    Pour autant je maintiens que dans les deux camps, il existe une majorité de braves, fiers de leurs équipes évidemment mais sans doute encore plus fiers de mettre en avant ce qu’on appelle l’esprit rugby.

    Reply

  • Avatar

    LE PEPS

    |

    Témoignage mignon après visionnage de son premier match de rugby … manifestement ! Le calme et l’humilité, c’est toute l’année dans tous les stades, les débordements d’une minorité aussi. Quant au” j’ai compris que beaucoup d’entre eux “n’aimez” pas vraiment ce sport”, urghh ! Rappellez moi son CV ?

    Reply

  • Avatar

    Raynal

    |

    Si un certain nombre d’abrutis français pratiquent l’anglophobie galopante , un nombre tout aussi important d’Anglais leur rend bien la pareille, et les tabloids Anglais atteignent dans ce domaine certains sommets de bétise crasse….Je n’oublierais pas non plus les morts de Liverpool- Juventus de Turin au Heysel ou l’interdiction des supporters shootés a la haine et a la bière sur tous les stades d’Europe, pendant longtemps….Certes c’était le foot,, pas le rugby…Mais la nationalité était la même….Alors, Michel, ton ”God save the England ” me parait un peu excessif….Cela dit ce fut un grand match et, c’est vrai, les Anglais furent admirables, cette fois, de dignité dans la défaite….Mais c’était le rugby dernier refuge du fair play et de la dignité dans le sport…..Et, pour l’instant, toutes les équipes font de même…..Tu verras que nous aussi on saura faire preuve de la même retenue…..Si on perd….Mais on va gagner…..! Donc la question ne se posera pas…..

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      mon billet n’est pas un hymne béât à l’Angleterre. Il est bien circonscrit. Il s’agit ici de rugby, de ce sport que j’ai longtemps pratiqué, de ses valeurs, de sa noblesse. De rien d’autre. Je persiste et je signe…

      Reply

      • Avatar

        Raynal

        |

        Je te taquinais un peu Michel…..Tu vas pas me faire un placage a retardement…..? Moi, c’est le foot que j’ai longtemps pratiqué mais plus le temps passe et plus je m’en détache pour me rapprocher du rugby….Et je partage ton sentiment, c’est un sport qui véhicule des valeurs formidables….Espérons que le fric, là comme partout ne va pas nous le gacher….Et j’ai peur que cela n’ait déjà commençé, hélas……

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :