Contre-Regards

par Michel SANTO

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

     

Prenons date ! Didier Mouly l’assure dans “l’Indépendant” : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n’en sait rien, mais il le sait. Foi d’avocat, il sait qu’il sait, et parce qu’il le sait, la société gestionnaire, qu’il ne connaît pas encore,  vendra  entre 450 000 billets, au pire ; 1 200 000, au mieux. Un taux de remplissage ahurissant! Et des voies et des parkings saturés : de 1500 à 4000 véhicules jours… Effrayant !  Est-ce bien de cela dont rêvent les habitants de cette cité, et qui demain nous est promis ici ! Sérieux ? Ce qui l’est, par contre, sérieux, dans cet entretien, est l’aveu d’un défaut de concertation dans l’aménagement d’ensemble de cette zone lourde en gros équipements et flux de circulation.  Sa cause, nous est-il dit : jeux de pouvoir et oppositions politiques. Désespérant !

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Corcia

    |

    Je partage votre opinion sur cette affaire De salle multimodale. Ce qui m’étonne, depuis que je suis cette affaire, c’est que nulle part , je n’ai pu voir ce que représente la répercussion par habitant de cet investissement en terme d’impôts ou autre

    Reply

Laisser un commentaire