Contre-Regards

par Michel SANTO

Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

     

C’était jeudi au conseil communautaire ! Comme prévu la délibération à l’ordre du jour portant création d’un deuxième crématorium a mis le feu aux poudres. Le groupe d’Henri Martin, celui de Didier Mouly et des conseillers “volants” se sont retrouvés dans le secret des délibérations pour trancher dans le vif (façon de parler !). À la sortie égalité parfaite ; et donc, selon une règle bien établie, rejet de la proposition de Jacques Bascou. En effet, les délibérations  sont prises à la majorité absolue des suffrages exprimés, de sorte que lorsque le partage des voix est établi au scrutin secret, la voix du président n’étant pas prépondérante, on ne peut constater de majorité absolue. Conséquemment, la proposition est rejetée. De sorte que le deuxième vote, dans les mêmes conditions, où la majorité à basculé en faveur du crématorium, est… nul ! On ne revote pas dans la foulée sur une délibération préalablement rejetée ! Le feu n’est donc pas encore éteint, me semble-t-il, s’agissant de ce crématorium. Au contrôle de la légalité, au préfet donc, d’agir !

Mais quelle image donnée aux habitants de ce territoire, tout de même ! Un élu de la majorité du Grand Narbonne osant même cette remarque “ça fait plus de 10 ans qu’on étudie ce dossier”. Un résumé de cette absurde compétition avec la Ville et son four, comme sur d’autres affaires, qui ressemble à ces enfantillages de cours de récréation du style : “c’est à moi, j’suis le premier à l’avoir dit !” Chacune des parties pariant sur le fait que la première à réaliser son crématorium éliminera de fait le projet de la seconde. Et ce spectacle donné en plein “dégagisme” des partis et de leur légitimité… Comme si on voulait donner raison aux “Gilets Jaunes”. Irresponsable ! “De loin”, en effet, l’électeur-contribuable n’est pas  censé savoir laquelle des deux collectivités est la mieux à même de construire et gérer cet équipement, Ville ou Agglo*, et selon quel mode : régie ou délégation de service public. Il constate !…

* L’Agglo étant toutefois, objectivement, le niveau le plus conforme…  

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio