Contre-Regards

par Michel SANTO

Et de deux crématoriums ! avec celui du Grand Narbonne ? Au feu… aux fous !

Jeudi 6, le conseil communautaire du Grand Narbonne va examiner et délibérer sur de nombreuses “affaires” concernant la “vie” économique et sociale, notamment, de l’agglomération narbonnaise. Curieux et intéressé je jette un rapide coup d’oeil sur l’ordre du jour,  pour littéralement tomber – de ma chaise aussi, en l’occurrence ! – sur deux projets de délibération concernant la création d’un crématorium, et son mode de gestion (en régie !), par le Grand Narbonne, sur la commune de Montredon des Corbières.

Un crématorium à Montredon qui viendrait s’ajouter à celui précédemment programmé par la Ville de Narbonne. Et de deux ! dans une agglomération d’un peu plus de 100 000 habitants et sur des sites distants d’une vingtaine de kilomètres à peine ; et bien évidemment impossibles à “saturer” économiquement et financièrement. Sauf à considérer que le taux de mortalité et la demande d’incinération atteignent ici des niveaux démentiels – si je puis dire ! Je le confesse, ce  deuxième “four” proposé au vote des conseillers communautaires, qui serait érigé, non sans humour – noir ! – dans une zone d’activités consacrée à la “santé”, a mis le feu à mon esprit. Une  brusque montée de température intellectuelle qui, heureusement, m’a projeté dans ces sphères de l’imagination où des bûchers délirants soulagent les plus noirs desseins. Lire cela, en effet, qui plus est dans un contexte de révolte fiscale et sociale s’apparente – je retiens mes mots ! –  à une forme consternante de provocation politique et sociale aussi gratuite (façon de parler en l’occurrence !) qu’irresponsable. L’ambiance risque donc d’être électrique demain. Et la sagesse serait que les conseillers brandissent un maximum de “cartons jaunes” – c’est la couleur de saison –, afin d’enterrer, provisoirement, en le sortant de l’ordre du jour, ce deuxième projet de crématorium…  Il n’y a pas le feu, que je sache !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Narbomartius

    |

    Si j’ai bonne mémoire le projet du Grand Narbonne était assez ancien. La mairie aurait-elle réussi à être plus rapide sur ce coup-là ?
    J’espère que le Grand Narbonne n’a pas une salle de spectacle dans ses projets !!

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ben oui ! Et j’ajoute que les opposants, dont J.Bascou, lui-même, président du Grand Narbonne, n’a pas voté contre la décision de Narbonne …

      Reply

  • Avatar

    MARTINEZ

    |

    Les grands esprits se rencontrent ,je suis étonné qu’ils n’aient pas décidé , par mesure d’économie, d’utiliser le bâtiment de “feu” Aspirateur.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :