Contre-Regards

par Michel SANTO

Archives de l’auteur

Un crime symbolique.

Château de Peyrepertuse. C’était un après midi d’un mois d’août particulièrement venteux. La plage de Gruissan était presque déserte. À l’exception de deux couples qui s’occupaient à construire un château de sable. L’ouvrage achevé, une gamine se mit à sauter par-dessus tours, tourelles et murailles en criant « j’ai mon château cathare, j’ai mon…, j’ai mon… ».

La mauvaise humeur de Patrick Nappez!

NarboPatrick Nappez est décidemment incorrigible. Michel Moynier s’inspire-t-il d’expériences de déplacements urbains alternatifs à la voiture individuelle réussies en Suède, que notre journaliste en déduit qu’il rechercherait une caution social-démocrate pour camoufler sa proximité politique avec l’U.M.P. Diantre !

Un beau ticket

S’il n’y prend gare, De Villepin va se retrouver à la gauche de madame Royal. Dominique ne veut pas du service civique obligatoire. Ségo et sarko, oui… Le premier ministre ne veut pas entendre parler des régimes spéciaux de retraites, nos duettistes en causent. L’autre matin, sur R.T.L, la candidate du PS affirme même que : «  La régularisation massive n’est pas une solution parce qu’elle lève des espoirs considérables dans les pays d’origine. On n’a pas le droit de faire cela, tant pour la dignité de ceux qui fuient la misère que pour la protection des équilibres économiques et sociaux dans nos pays » .Bien ! C’est Sarko qui doit être content … et Fabius qui doit se demander d’où peut bien sortir cette virago socialiste…C’est au karcher qu’elle nettoie le champ des idées, à gauche…Bénéfique pour le PS, hum ! Je ne suis pas loin de partager l’avis de Lionel sur ce point. Pour le moment, c’est la panique chez les éléphants, qui ne savent plus à quels cornacs se vouer. A droite aussi, c’est pas triste. La guéguerre est repartie. Du coup, M.A.M en experte de porte-avions en détresse se demande si une petite opération commando… Pathétique la dame avec ces airs de colonel à la retraite… En fait, si on y réfléchit bien, les français plébisciteraient un Sarko à L’Elysée et la Ségo à Matignon. Ou bien l’inverse . Un beau ticket.Et quel spectacle!

C’est la rentrée!

C’est la rentrée scolaire et j’apprends que selon le Top 50 IFOP-Journal du dimanche  Zinédine Zidane serait la personnalité préférée des Français. Il raflerait, dopé par son peu glorieux «  coup de boule », 66 % des suffrages chez les 15-24 ans.

Mais comment  vais-je donc expliquer à mes petits-enfants qu’il s’est comporté, pendant  cette finale de la coupe du monde, comment un élève de cours élémentaire très mal élevé. Et ce, après que celui qui devrait incarner les plus hautes valeurs morales et civiques de ce pays,Jacques Chirac, ait évoqué une réaction "compréhensible » et que la prétendante à sa succession , Ségolène Royal, ait salué "sa capacité à défendre farouchement les valeurs auxquelles il tient profondément, en particulier le respect dû (…) à sa soeur".

 

Dur ! Je plains nos enseignants, coincés entre la légitimité apportés par nos hommes et femmes politiques,  les médias et les grandes marques de la mode et du sport à ce qui s’apparente à un code d’honneur et leur devoir d’enseigner des principes moraux fondés sur le respect dû à l’être humain, quel qu’il soit.

Quant  à moi, tant pis, je vais devoir assumer encore une fois le rôle du vieux ringard ! Me le pardonneront-ils? Drôle d’époque…

 

 

 

 

 

 

La valse des éléphants

En ces temps d’université d’été  rose, bleu, rouge et noire, ou le niveau des débats  sur les grands problèmes que devra résoudre la future majorité présidentielle tangente le zéro pointé, me vient irrésistiblement aux oreilles  la très subtile «  valse des éléphants » de Camille Saint-Saëns. 

Articles récents

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

      Narbonne fut grande, capitale aussi d'une vaste province romaine. Elle ne l'est plus depuis des lustres et ne le sera plus jamais. Ce qui ne l'empêche pas d'honorablement t[Lire la suite]
Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

      Bon ! je ne vais pas en rajouter à la "déferlante" de féroces critiques qui s'abattent sur Laurent Wauquiez depuis sa désormais célèbre conférence donnée dans une "gran[Lire la suite]
Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]