Contre-Regards

par Michel SANTO

Avec François et Valérie, tous à la Lanterne !

 

 

 images-copie-5.jpeg

 

 

Ouf, enfin à la Lanterne ! Ah, ça ira, ça ira… chante Valérie, dans le Parisien, ce matin. Qui nous l’éclaire, en ombre chinoise, sur les studieuses vacances d’elle et François :  » Cette année, il a prévu, en plus de ces rendez-vous téléphoniques, de répondre lui-même à quelques lettres de Français. Il en reçoit cinq mille par mois, c’est beaucoup, mais il tenait à en lire le plus grand nombre  » . On l’imagine, comme au temps jadis, quand les dames se plaçaient dans les lanternes de la Grande Chambre pendant que le roi tenait un lit de justice, l’assister dans ce titanesque labeur épistolaire. Une harlequinade ! Ségolène nous contait fleurette et chabichou, Valérie veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. On se croirait dans  » Jours de France « , quand ceux du château voulait faire simple, peuple et pour tout dire normal…images d’une épouvantable vulgarité. Le monde de la politique étant une lanterne magique, j’y verrais plutôt François parcourant les allées d’un parc du même nom, en plein jour, un falot rose à la main, déclarant à ceux qui lui demanderaient ce qu’il fait : « Je cherche la croissance » ( variante:  » je cherche une inversion de courbe  » )

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • pibouleau

    |

    Mordant mais au combien justifié !

    Moi (homme qui se veut de gauche), j’en suis navré 

    Reply

  • sigismonde

    |

    harlequinade dans le sens ballet  – pas de deux-

    ou arlequinade dans le sens bouffonnerie.

     les deux peut être ??

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Bien vu, Claude ! Quel plaisir d’être ainsi lu…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :