Contre-Regards

par Michel SANTO

Régionales2015. PS de l’Aude : Jean Claude Pérez sort l’escopette, flingue Escouplé et sa “fédé”…

Capture d’écran 2015-10-14 à 14.42.03

Ça rue  dans les coulisses de la fédération audoise du PS. Et c’est Jean Claude Perez, écarté par elle de la liste de ses candidats aux régionales, qui le fait savoir, et en quels termes, sur les réseaux sociaux. La cause : la présence d’un PRG des P.O, son premier secrétaire départemental, parachuté par Baylet et Cambadélis au dessus de la Cité de Carcassonne. Jusqu’ici, tout se passait dans la plus grande discrétion, mais “pan, pan…”, Pérez, dont on sait qu’il n’a jamais été un fan de cet accord électoral avec le PRG, a décidé de sortir son escopette pour publiquement flinguer Escouplé. Et au passage d’envoyer une rafale à ceux  de sa “fédé ” qui pensaient l’avoir “tué”… Coup double!

Hollande pour une Europe à … la Française!

  ob_84607d_ces-hollande-juncker

Lors du congrès de la Confédération européenne des syndicats, à Paris François Hollande a plaidé mardi pour que l’harmonisation sociale soit la prochaine étape de la construction européenne.  Il y a dans la zone euro a-t-il plaidé : “une convergence pour la compétitivité, il y a une convergence pour les déficits publics. Il faut qu’il y ait aussi une convergence en matière de droits sociaux, en matière de salaires, en matière de protection sociale” Tiens !

Chronique de Narbonne. Le grand bal des faux-nez!

cropped-bannerNN11

Ah! ce communiqué de Nouveau Narbonne: Le grand bal des faux-nez.

Tout d’abord le style: “J’aime Narbonne“,  faux-nez du PS narbonnais, aurait-il à ce point honte du bilan calamiteux de ses mentors socialistes, qu’il cherche tant à se démarquer ? Force est de l’admettre, à l’annonce de la prochaine ouverture de son propre local, distinct de celui de la section PS locale : ne mélangeons pas les torchons et les serviettes, surtout lorsque les premiers sont à ce point tachés !”

Élégance des images, fluidité de la phrase, ponctuation rythmée … Un chef d’oeuvre!

Chronique de Narbonne. Des statues et une stèle sous la seule lumière de la voute étoilée…

1576919189

C’est la rentrée politique et sociale. Elle s’annonce caniculaire. Dans ma petite ville, qui se veut grande, aussi. Le feu qui éclairait le buste de Louis Madaule, le maire  socialiste qui ouvrit une route à travers le massif de la Clape pour accéder à la mer et créer Narbonne-Plage, vient d’être éteint. Nous ne pourrons donc plus nous y rendre en pèlerinage, la nuit tombée, quand dorment les hirondelles.