Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs . La laideur d’une salle d’attente (de sa gare)…

Salle d’attente de la gare de Narbonne, un Silène affreusement prisonnier d’une cage en Plexiglas. Surplombant une poubelle!  La beauté et son contraire absolu réunis dans le même espace surchauffé. Dans l’indifférence la plus totale de quelques voyageurs plongés dans leurs “mobiles”. Ce soir, c’est à Barcelone que j’ai rendez-vous avec d’autres “couleurs”. Près du Musée Picasso et de l’église Santa Maria del Mar…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (10)

  • Avatar

    Nathalie MP

    |

    En effet ! Joli travail qu’il a fait là le décorateur de la SNCF !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ah Nathalie, je n’ai pas précisé que j’attendais le TGV pour aller faire un tour à Barcelone … Je sais que cette ville vous est chère . Bonne soirée . Ce soir la mienne sera au Bar del Pla, calle Montcada…

      Reply

  • Avatar

    Nathalie MP

    |

    Quelle chance ! Je me trompe peut-être, mais cette rue ne serait-elle pas dans le Barrio Gotico ? En tout cas, bonne soirée ! Moi j’écris un petit article sur programme Sarko !
    Cordialement !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Quartier del Born! Église Santa Maria del mar… Je suis impatient de lire votre article. Je retiens qu’il aurait l’intention, s’il était élu, de faire, dès la première année de son mandat, ses grands projets de réformes fiscales et sociales. Je ne vois pas comment, en quinquennat, dans la situation présente, on pourrait faire autrement et autrement que par voie d’ordonnance, pour neutraliser tous les lobbys. Sans doute mon côté autoritaire!

      Reply

  • Avatar

    Jpk

    |

    J’ignorais que l’on pouvait prendre des photos dans la gare de notre bonne ville.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Pourquoi donc serait ce interdit?

      Reply

    • Avatar

      JPK

      |

      Merci beaucoup Alphonse ou Alfonce, vous êtes à kroker.
      Ou encore Al vous êtes à croquer.
      Mais pas toutes.
      Surtout pas à Narbonne.
      Au fait suis-je devenu FOTOGRAFE , mon cher Michel ?…

      Reply

      • Michel Santo

        Michel Santo

        |

        Oui, j’avais bien compris l’ironie et l’allusion de votre premier commentaire, jpk …

        Reply

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Cher Michel votre question appelle une réponse ou n’avez-vous pas compris le sens du commentaire de JPK ?
    Buenas Noches.

    Reply

  • Denis carrière

    Denis carrière

    |

    J’espère que la SNCF a prévu un caisse de pudeur ou un caleçon dans le cas d’un visite de religieux extrémistes …de tout poils

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :