Chroniques du confinement d’Éric Chevillard : lectures à Bages à la Maison des Arts…

 

     

« La foule n’a pas besoin de moi pour être une foule ni la cacophonie de mon opinion pour être cacophonique. C’est quand silencieusement je me perds dans la contemplation d’un insecte ou d’un coquillage que j’existe. » Mardi 29 juin 2021.

« J’ai pris l’habitude de me placer tout au bout des cortèges funéraires, car je n’aime guère avoir quelqu’un qui marche derrière moi dans ce genre de procession et je préfère imaginer plutôt que je les enterrerai tous. » Mardi 26 juin 2021

Éric Chevillard : L’autofictif (journal)

Le Massif de la Clape et le plan d’eau des Ayguades absurdement et laidement griffés…

   

@michelsanto

     

Dernier et magnifique « geste » économico-touristique et environnemental, à la veille d’élections cantonales et régionales, dont les promoteurs privés et publics peuvent être très fiers. Une griffe d’acier, il y en aura d’autres du même genre, qui honore l’austère beauté du massif de la Clape et donne enfin à la station de Gruissan tout entière la signature artistique qui jusqu’ici lui manquait… Merci !

Articles récents