Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Une LGV au train de sénateur entre Montpellier et Perpignan!

images

Le 7e sommet des villes pour la Grande Vitesse (de Barcelone à Montpelier en passant par Narbonne, Béziers, Carcassonne et Toulouse) s’est tenu ce vendredi 3 octobre, à Gérone. Voici ce que j’écrivais, en septembre 2009, sur ce sujet, qui ne me semble pas contredit, bien au contraire, par la déclaration commune signée hier en Catalogne espagnole…

Chronique de Narbonne: Hommage à Hercule Birat « poète narbonnais » !

IMG_1043Parmi les personnalités du monde des arts et des lettres qui vécurent à Narbonne, il en est une à qui je rends un hommage bien involontaire tous les matins en passant  devant sa maison natale de la rue de l’Ancien Courrier pour aller dans celle au rez-de-chaussée de laquelle se trouve la boutique d’Adeline, ma boulangère .

À Port la Nautique, Mouly grogne contre le « spot des homos » et fesse le patron des « petits bateaux » …

The sun sets on the coast at Gruissan, Narbonne, France

Tel Ulysse, notre maire, partit de Narbonne pour le « spot des homos » où on lève et on tire des voiles en violant les oreilles et les sens des voisins. D’une mâle assurance, il leur fut annoncé , creusement de fossés , érection de rochers et rondes de policiers . À port la Nautique, on … – je vous laisse la rime – , et  » les homos  » se gondolent à l’idée de festives et pandorales rondes . Mais c’est du voyage prit par le patron des petits bateaux dont on se souviendra … Salé ! Mais qu’a donc fait Jacques Heurley pour se faire ainsi fesser par un Didier Mouly accompagné et en compagnie d’un bel équipage. Et en quels termes ! Son port ? un campement de romanichels. Ses projets ? grandioses et coûteux. Et sur quel ton ! Bon , on sait que Déjean et Courtès , des plus que proches du maire, n’en veulent pas des restaurants de Moreno et de Giraud, mais quand même ! L’élégance et la courtoisie ne sont pas des vilains défauts. On ne parle pas au président des « Nauticards » comme au dernier des galériens ; il n’est pas aux ordres, ni aux fers . Il est chez lui, n’a pas un sou de subvention municipale et n’en demande pas … Tout ce qui a été entrepris, l’a été en droit ; alors quoi ! Serait ce que nos riverains n’en voudraient pas non plus des restos . Trop de nuisances , comme les homos … Va-t-on aussi pour les dissuader de faire banquet, creuser des fossés , dresser des rochers et faire valser des PV … Que cache donc cette sortie, qui se voulait champêtre et dissuasive sur  » le spot des homos  » et qui s’est terminée par un canardage en règle du patron des petits bateaux ? Au maire ! ( je sais c’est facile ! ) , et si vous nous contiez les vrais raisons de cette petite odyssée narbonnaise …

 

Le Grand Narbonne ! Du candidat joker ou fantôme , jusqu’au retrait de Didier Mouly ?

Le Grand Narbonne ! Du candidat joker ou fantôme , jusqu'au retrait de Didier Mouly ?
Comme tous les matins, je vais acheter mon pain, fais un petit tour aux Halles et les quitte en achetant au passage le Midi Libre. Pas tous les jours ! C’est sa  » Une  » qui m’y a incité hier : « Mouly prêt à ne plus briguer la présidence de l’agglo  » , et l’annonce d’un candidat joker . Dans ce papier, on trouve à peu près tout ce que j’expose depuis déjà quelques temps en oubliant ce que j’annonçais avant-hier, que je confirmais hier soir, et re-confirme encore ce jour, à savoir que la présidence de Jacques Bascou était acquise depuis belle lurette et que son exécutif élargi de 15 vices-présidents associant littoral , ruralité et ville centre, l’était depuis deux jours … Donc, de candidat joker il n’y a pas ! Et il ne peut y en avoir : ils sont tous dans les mains et le jeu de Bascou, y compris et surtout celui, ou celle, correspondant au portrait en creux dessiné par le maire de Narbonne – et dont je tairai ici , évidemment, le nom : il n’y en a pas trente six, deux peut-être ! Mais peut- être pense-t-on à quelqu’un d’autre : un candidat ou candidate fantôme ! Mais là on n’est plus dans l’analyse et la stratégie politique . C’est de fantasmagorie dont il s’agit … L’indépendant de ce Samedi, lui, acte aussi ce que j’ai annoncé il y a trois jours, le bouclage d’une majorité élargie autour de Jacques Bascou et informe ses lecteurs d’une rencontre Bascou-Mouly . Prévisible ! Jeudi, je le rappelle, je notais dans un billet consacré à ce sujet :  » … le Grand Narbonne ne peut fonctionner que sur la base d’un consensus politique et territorial. Depuis sa naissance et la Présidence de Michel Moynier jusqu’à celle de Jacques Bascou, toutes les grandes décisions ont été prises à l’unanimité … Il ne peut pas en être autrement pour l’avenir de ce grand territoire et de ses diverses composantes …  » . Tout cela annonce pour Mardi, un choix simple pour Didier Mouly : soit il se présente et il est largement battu et se retrouve dans une opposition claire, nette ; soit il ne se présente pas , ne participe pas au vote et manifeste ainsi sa volonté de travailler de concert avec Bascou . Un scénario que l’on peut trouver étrange, mais qui me paraît le seul capable d’exprimer symboliquement une volonté de partenariat constructive , dans l’intérêt conjoint de Narbonne et du Grand Narbonne … On devine ma préférence

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio