Contre-Regards

par Michel SANTO

Mes Contre-Regards sur radio Grand Sud FM. Invitée l’association J’aime Narbonne

20150912175214_730_
Avec Jacques Baillat son Président et Guillaume Masson son secrétaire, l’association “J’aime Narbonne” se positionne et entend rassembler les citoyens pour l’élection municipale de 2020. Ce qui semble irriter une autre association, concurrente sur le même créneau.
 

À Uzès, sans vouloir mésuser.

Un petit moment de respiration!
  place-aux-herbes2_dh

« Je ne me saurais empêcher pourtant de vous dire un mot des beautés de cette province. On m’en avait dit beaucoup de bien à Paris ; mais sans mentir on ne m’en avait encore rien dit au prix de ce qui en est, et pour le nombre et pour leur excellence. Il n’y a pas une villageoise, pas une savetière qui ne disputât de beauté avec les Fouilloux et les Menneville. Si le pays de soi avait un peu plus de délicatesse, et que les rochers y fussent un peu moins fréquents, on le prendrait pour un vrai pays de Cythère. Toutes les femmes y sont éclatantes, et s’y ajustent d’une façon qui leur est la plus naturelle du monde ; et pour ce qui est de leur personne,Color verus, corpus solidum et succi plenum (1).Mais comme c’est la première chose dont on m’a dit de me donner garde, je ne veux pas en parler davantage : aussi bien ce serait profaner une maison de bénéficier comme celle où je suis, que d’y faire de longs discours sur cette matière. Domus mea domus orationis (2). C’est pourquoi vous devez vous attendre que je ne vous en parlerai plus du tout. On m’a dit : « Soyez aveugle. » Si je ne le puis être tout à fait, il faut du moins que je sois muet ; car, voyez-vous ? Il faut être régulier avec les réguliers, comme j’ai été loup avec vous et avec les autres loups vos compères. Adiousas. »

(1) « Un teint naturel, un corps ferme et plein de sève. »

(2) « Ma maison est une maison de prière. »

Jean Racine, Lettres d’Uzès, 1661.1662, le parefeuille (pages 16-17).

Source : Métronomiques | Un blog de Dominique Hasselmann

 

 

(Marc-Antoine Charpentier, Leçons de Ténèbres, Office du mercredi saint.)

Mes Contre-Regards sur Radio Grand Sud FM (1) – Radio Barques – du 4 juillet 2015: rendez-vous en septembre pour Radio Barques, démagogie électorale en continue…

Capture d’écran 2015-03-01 à 14.18.42

Partie 1. Radio Barques clôture sa saison, après 40 émissions de “contre-regards” qui ont parfois fait grincer quelques dents, nous ont valu des “pressions” pas toujours amicales, mais au cours desquelles j’ai, en compagnie de Jean Claude Julès,  défendu et affirmé ma liberté d’expression…sur les ondes de Grand Sud FM.  Régionales: les Verts prévoiraient un pseudo “statut d’autonomie” pour les “catalans”. Démago, et inapplicable

Mes Contre-Regards sur Radio Grand Sud FM (2) – Radio Barques – du 4 juillet 2015: où il est question des moustiques, du tourisme audois, Jean Claude Pérez et de Philippe Saurel, notamment…

Capture d’écran 2015-03-01 à 14.18.42

Partie 2. Le Carcassonnais socialiste Jean-Claude Pérez ne veut pas se laisser…enterrer politiquement. Philippe Saurel, lui, poursuit sur sa lancée, avec quasiment une nouveauté par jour; ça y est, il est candidat déclaré aux élections régionales.

Mes Contre-Regards sur Radio Grand Sud FM (3) – Radio Barques – du 4 juillet 2015: l’invité Didier Codorniou – PRG seul, avec le PS ou Philippe Saurel?

20150703192246_719_

Partie 3. Didier Codorniou et le PRG, en froid avec le PS, observent cette dernière péripétie de la candidature Saurel avec un vif intérêt…avant de se positionner prochainement.

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le mê[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio