Contre-Regards

par Michel SANTO

Chaque pas est un voyage.

imgres-1
Au diable DSK, Les Primaires, les Universités d’été, les mallettes africaines, le procès Chirac, la bourse qui plonge, les bactéries qui résistent, la défaite de nos basketteurs, la médiocre victoire de nos rugbymans, la…les…Et tant pis si l’on trouve ces quelques lignes d’ Y Duteil , qui suivent, d’une trop grande sensiblerie. Elles correspondent à mon humeur de ce début de semaine. Le regard d’une jeune maman sur son enfant et une remarque  injuste faite par moi à un ami en sont la cause. Duteil ! Oui ! Comme Montherlant et ses « Carnets »  ou Léautaud et ses « Propos d’un jour ». Entre autres auteurs à  portée de mains.Toujours ! 
« Si nous perdons la boussole, le nord, lui, ne bouge pas. L’amour est en nous comme une quête, un chemin semé de ronces et de roses, jonché de rêves et de blessures. Une force de la nature. Il est notre premier cri et notre dernier souffle. Nous le cherchons dans chaque visage, chaque étreinte, chaque geste et nous souffrons de son absence. Nous sommes pétris de cette soif incommensurable, mus par ce besoin qui fait de chaque pas un voyage, de chaque seconde une attente. Aimer. Ou sinon haïr. Il n’y a que deux portes à ce monde. La plus étroite ouvre sur l’univers entier. »
« Les conflits sont des moteurs de l’existence et l’erreur est parfois plus porteuse de sagesse que le succès. Entre les débuts du jeune patineur et le double salto arrière qui lui vaut la médaille d’or, combien de chutes, combien de hontes bues ? Tombé dix fois, il se relève onze. La perfection n’est pas au bout du chemin, le sommet, c’est encore la route. Au-delà, il reste l’envol. »

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • raynal

    raynal

    |

    Montherland et Leautaud d’une part Duteil de l’autre…Tu fais aujourdh’ui, mon cher Michel, des rapprochements quelque peu improbables…

    Un prurit romantique qui te tracasse ?

    Prends donc un enfant par la main et va te promener sur un petit pont de bois ça te fera du bien….

    Je te taquine gentiment, tu t’en doutes, car il est gentil et mignon comme tout ce Duteil dans le genre rose et bleu et tout le monde il est beau, mais bon, cela m’etonnerait cependant beaucoup
    qu’il marque de son empreinte l’histoire de  la pensée….

    Mais c’est vrai que sa vision du monde est plus  »sympa » que celle de Cioran ou de Shopenhauer, et je t’accorde qu’il y a des jours ou cela peut etre rafraichissant…

    Bonne semaine a toi.

    Reply

  • Michel Santo

    |

    J’aime ce genre de coup circuit intellectuel, tu t’en doutes! En même temps il révèle quelque chose de notre humanité, pour peu que nous soyons sincère…Non?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]
Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

      Il était temps que je fasse un peu de tri dans le tas de notes qui depuis un bon mois s'accumulent dans le plus grand désordre sur mon ordi… Finalement je n'en garde que qu[Lire la suite]