Contre-Regards

par Michel SANTO

Charlie! La voix de la France?

drapeaufrkoz

D’abord, disons que j’ai participé au rassemblement républicain du 11 janvier, et que j’y étais sans brandir une petite affichette, « Je suis Charlie » ou « Charlie ». Disons encore, que je ne cessais d’expliquer autour de moi, à des jeunes, et moins jeunes, voisins, ce qu’avaient de réducteur ces slogans et ce qu’en faisaient les « médias » : de l’auto-promotion! ; que j’étais aussi « flic », « juif » et « musulman », parce que eux aussi victimes des mêmes terroristes islamistes. Bref! que j’étais un citoyen  français touché au plus profond de ses convictions philosophiques et politiques, et qu’un crayon planté dans des cheveux faisait une belle image, mais que cette image n’était pas celle de la France rassemblée dans toutes les places et les rues de ses villes et villages. Ou du moins qu’elle ne pouvait ni ne devait exprimer les raisons profondes de cet élan national, historique, en effet. Si je reviens sur cet acte terroriste et les manifestations qui ont suivi , c’est que je vois bien, hélas, que tout se passe dans certains milieux pour les circonscrire à la seule défense et promotion de “Charlie”. Le délire collectif qui a précipité des millions de Français dans les kiosques à journaux, à mes yeux, en fut l’expression la plus manifeste. Comme l’est, à présent, ce courant d’opinion qui voudrait faire  de « Charlie Hebdo » le journal quasi officiel de la liberté d’expression et des lois et décrets de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État. Alors même, et c’est son droit, qu’il incarne, on ne peut mieux, un athéisme  et un anticléricalisme militant plus proches du petit père Combes que de l’esprit de la « laïcité » à la française voulue par Aristide Briand… Alors, se pose la question suivante: croit-on, sérieusement, qu’à rester dans cette seule posture politique , on convaincra les musulmans français – et la planète entière – de se sentir « Charlie »? Le 11 janvier, ils y ont massivement répondu en restant chez eux, tout en pleurant, comme tous les Français, athées, agnostiques, juifs ou chrétiens, nos morts! Sans vouloir remettre en question le droit de quiconque à vouloir « blasphémer », faut-il le préciser !, je ne peux, cependant, je l’avoue, me départir de ce sentiment étrange de vivre un moment de notre vie politique où l’arrogance intellectuelle et morale de certains fait la courte échelle aux fanatiques politiques et religieux de tous poils…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    POLO

    |

    Michel Santo, vous avez raison :
    Emotion, respect silencieux pour ces destins tragiques, ces familles déchirées ne doivent pas nous faire oublier l’athéisme et l’anticléricalisme très ancré depuis toujours de Charlie.
    Etre libre n’oblige pas à choisir le sacrilège automatique pour s’exprimer et souhaiter être respecté pour cela.

    Reply

  • Avatar

    michel

    |

    Michel , l’ arrogance, la vanité , le mensonge permanent sont les caractéristiques premières des gouvernements successifs sous Hollande . Il est vrai qu’ils avaient eu un professeur émérite avec Mitterrand .

    Reply

  • Avatar

    Thierry

    |

    Merci pour vos avis très intéressants. Je regrette de n’avoir pu vous rencontrer aux “universités nomades” mais cela m’aura permis de découvrir votre blog très régénérant.
    Laïc convaincu, il me semble pourtant qu’à l’heure du village mondial l’éthique des médias et de la liberté d’expression se doit d’être repensée. Le religieux (et la tradition) n’est pas de l’ordre de la raison. L’état accepte cela pour des actes aussi impliquant que la circoncision ou ” le foulard” gitan. Lorsqu’un organe de presse tiré a 8000 exemplaires peut avoir un écho mondial quasi instantané, la prudence des anglo-saxons dans le rapport à l’irrationnel me semble intelligente…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oui, en effet, trois coups de crayon, comme nous avons pu le constater récemment encore peuvent avoir de lourdes et meurtrières conséquences géopolitiques . Et placer des états ou l’islam est la religion dominante, confrontés eux aussi aux terroristes islamistes, dans une position difficile, alors même qu’ils sont objectivement nos “alliés”. Tout au moins dans ce combat!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

C'est dans les titres de la rubrique "Faits divers" des journaux de province que l'on trouve des merveilles d'humour. Les préposés à ces rubriques y lâchent parfois quelques beaux traits d'esprit — d'[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :