Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Grande Région LR/MP.L’aveu de Valls: la présidence déléguée de la région, c’est bidon!

4485962_7_a0a0_damien-alary-et-manuel-valls-lors-d-un-banquet_3ff2da4f2a9e7a4dfb07a9102f80539c

À ce stade du débat, devenu national, sur la création d’un président délégué pour les régions – loi dite, par dérision, Alary -, deux hypothèses sont à envisager. Soit le projet est enterré, c’est le souhait de Sébastien Denaja, député de la 7ème circonscription de l’Hérault et coresponsable du groupe socialiste à l’Assemblée sur le premier volet de la réforme territoriale qui, lucidement, s’explique: « les postes de vice-présidents suffisent à assurer la diversité territoriale… Le groupe socialiste n’a jamais évoqué un tel projet… Nous aurons d’autres priorités à la rentrée.». Ou bien, comme le précise innocemment le cabinet de Vallini, en charge de cette réforme territoriale désormais vidée de sa substance native: “le président délégué sera surtout là pour représenter le président dans les démarches protocolaires. On est dans le symbolique.” Inutile, symbolique et, enfin, à Vauvert, cette diabolique annonce de Manuel Valls, en compagnie d’Alary: la présidence déléguée sera optionnelle! Le premier ministre aurait voulu ridiculiser Damien Alary, Carole Delga, et ses amis, qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Outre que cette fonction dépendra d’alliés du second tour, à gauche, qui n’en veulent pas, dans le cas où se trouverait une majorité improbable pour la voter,le président de l’actuelle région du Languedoc-Roussillon, aurait l’immense privilège de représenter sa présidente ou président de la future grande région,à l’ouverture du championnat de France du cri du cochon à Trie-sur-Baïse, département du Gers, par exemple. Cette ténébreuse affaire politique conçue au coeur même de l’été, devrait donc se conclure par un « bottage en touche » désespéré, ou un « rétro-pédalage » honteux, et déshonorant pour le binôme Delga/Alary. Au point de me demander – attention! politique fiction: j’ai le droit de m’amuser, non? -, si, en réalité, il n’était pas la victime,notre binôme, par ricochet, d’une subtile et machiavélique manipulation orchestrée par… Manuel Valls et Philippe Saurel. On sait,en effet, les liens qui unissent le premier ministre au président de la métropole montpelliéraine, pour ne pas ici y insister, et l’attention qu’il porte à ses initiatives politiques. Il pourrait y voir, en effet, une sorte de préfiguration du “parti démocrate” dont il rêve au plan national, en lieu et place de l’actuel PS. Un « parti démocrate » qui, en 2022, lui permettrait de rassembler autour de sa personne et de ses idées, si le PS perdait celle de 2017, ses troupes en lambeaux. Dans ce scénario fantaisiste, l’option d’un Saurel, en situation d’imposer “sa présidence”, peu importe le nom, en décembre 2015, en LR/MP, me semble tout à fait cohérente avec la stratégie politique à moyen et long terme de Manuel Valls. Elle passe aussi, en effet, par la “destruction créatrice” d’un PS sclérosé, comme l’a fait Saurel sur Montpellier… Scénario absurde, délirant, n’est-ce-pas? Au point où en est… Quoique !

Photo: Damien Alary et Manuel Valls, lors d’un banquet du PS à Vauvert (Gard), le 13 juillet 2013. AFP/SYLVAIN THOMAS

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

Arrêtés municipaux anti-pesticides et manipulation juridico-politique…

    Par une ordonnance du 27 août 2019, le juge des référés du tribunal administratif de Rennes a suspendu l’exécution de l'arrêté du maire de Langoët, arrêté municipal réglementant [Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

Municipales2020 à Narbonne : "Un rassemblement des forces de gauche", vraiment ?

    Voilà c'est fait ! La plate-forme entre le PS et le PCF, surtout, et les Verts de EELV, Nouvelle Donne, J'aime Narbonne et le MCN (Mouvement Citoyen Narbonnais), dont j'évoquais [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

Narbonne ! Municipales2020 : Où en est-on de l'union de toutes les gauches ?

    Où en est-on de l'union de toutes les gauches dans ma petite cité ? La question n'est pas théorique : le PS et son chef de file, pour les municipales, Nicolas Sainte Cluque, comme le [Lire la suite]
Ma rentrée des classes !

Ma rentrée des classes !

  Rentrée des classes aussi pour moi ! 16h30 devant l’école Léon Blum à attendre Mila, 7ans. Sourires discrets et complices échangés avec des parents — et grands parents, nombreux ! La plupart [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio