Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015: la fusion commence par l’addition des transports ferroviaires

imgresimgres-1À trois mois de la fusion, les deux régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ont toutes les deux présentées les nouveaux tarifs en vigueur sur leurs lignes de TER respectives. Très différentes! Explications de Martin Malvy: “La tarification des TER est un exercice extrêmement difficile qui dépend des conventions signées avec la SNCF. Jusqu’à maintenant, les conventions de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées étaient décalées dans le temps. Nous avons délibéré pour qu’elles soient toutes les deux terminées en 2016 et qu’une nouvelle négociation commune démarre cette année-là. En attendant, il est normal, et judicieux, que des expérimentations soient menées. Une étude approfondie de ces retours d’expérience permettra d’établir la future convention avec la SNCF.”

Première partie indiscutable, au plan technique, mais la seconde irrecevable. Expérimenter, sur moins d’un an, ce genre d’offre, en étudier les avantages, les inconvénients et le rapport qualité de service/coût, n’est tout simplement pas sérieux. La sagesse eût voulu qu’on laissât les choses en l’état jusqu’à la signature d’une seule convention harmonisée en 2017. En réalité, la raison de cette opération de communication menée par les deux Régions séparément est politique et électorale. À la veille des régionales de décembre, il s’agit d’attirer l’attention des électeurs sur les réalisations respectives de leur majorité présidée par un… socialiste. Procédé classique, mais qui risque de se retourner contre leurs promoteurs. Comment, en effet, faire croire, dans ces conditions, que la nouvelle assemblée régionale va pouvoir travailler dès le début de l’année 2016 à l’harmonisation des politiques en matière de transport ferroviaire? Et comment expliquer aux électeurs que la fusion des deux régions ne se résume pas, comme ces deux campagnes de communication disjointes et à gros budgets le montrent lourdement, à leur simple addition?…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

    Et de sept ! Avec la liste Narbonne, Impulsion Citoyenne (N.I.C), qui tente d’occuper le créneau de la gauche de la gauche ; et faire la nique à N.E.C : Narbonne En Commun (PC,PS…) con[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 :  Ça suffit, vraiment ça suffit !

Narbonne ! Municipales2020 : Ça suffit, vraiment ça suffit !

Ça suffit, vraiment ça suffit ! J’entends, sortant de la bouche de prétendants au trône municipal que « Narbonne serait en faillite », « en ruine » ou « en train de mourir ». Et pourquoi pas menacée p[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Nouveau Narbonne      C’est en fin d’après midi que Didier Mouly va présenter la liste des candidats qu’il va conduire en mars prochain pour tenter de conserver son mandat de maire. [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

      le 13 janvier, je titrais un de mes billets : « Narbonne ! Municipales2020 : morne campagne… ». J’avais le sentiment en effet qu’y flottait un air d’aimable c[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Narbonne ! Municipales2020 : des vélos et du bio pour toutes - les listes !

Ben ! voilà donc une liste — la sixième — 100% verte. En attendant la septième, rouge et jaune ? Plus de 200 candidats au statut de conseiller municipal : un record ! Pour des élections qui devaient m[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : Morne campagne !

  S’il y a une chose dont je suis sûr, la seule, dans cette campagne des municipales, c’est qu’à sa sortie, et quel qu’en soit le vainqueur, on ne se trouvera pas dans la situation politique ubu[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio