Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Régionales 2015’

Région LRMP:Régionales2015. Quatre observations sur le dernier sondage Ipsos-Sopra Stéria…

500_F_83105630_cXGoDfXd7RXoZjHthrv6gFwDe8wR0zZT

Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, l’ancienne secrétaire d’Etat Carole Delga devrait l’emporter face au Front national et à la droite. Au premier tour, le vice-président du Front national, Louis Aliot,  sortirait en tête, avec 32% des intentions de vote. Carole Delga, elle, arriverait en deuxième position (23%), handicapée par la multiplication des listes à gauche. Le candidat de la droite et du centre, Dominique Reynié, recueillerait quant à lui 21% des voix. Soutenu par Europe Ecologie-Les Verts et le Front de gauche, Gérard Onesta obtiendrait 11% des suffrages. Des résultats qui confirment ceux de l’enquête réalisée du 10 au 13 novembre.

Région LRMP/ Régionales2015: On ne fait pas sa promo en surfant sur la peur des français…

70999798

Après madame Delga, la tête de liste PS/PRG aux régionales de la région LRMP qui plaidait, dans Actu/CôtéToulouse., pour que Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon jouisse de sa propre zone de défense, avec un pôle décisionnel in-situ, qui ne serait pas fixé à Bordeaux ou Marseille comme actuellement, voilà que François Commeinhes, le sénateur et maire « LR » de Sète, s’y met lui aussi.

Région LRMP: Régionales2015. Le bon coup de Jarnac de Dominique Reynié…

      12122748_10153670859522410_3617022655933965943_n  

Dominique Reynié n’a pas cédé et a finalement viré la tête de liste du 34 pourtant designée par la commission nationale d’investiture des Républicains, Arnaud Julien. Une tête de liste fortement contestée par les grands élus du département, qui demandent tranquillement à Nicolas Sarkozy d’en prendre acte, en sachant que de toute façon il est désormais trop tard pour lui de changer la nouvelle donne ainsi créée. C’est donc le maire de la Grande Motte, Stéphane Rossignol, qui conduira la droite et le centre réunis du département, pour les régionales, en décembre prochain.

Régionales 2015 en LRMP, et ailleurs. Jours de marchés: quand les Verts rient, les radicaux râlent

marche_olives

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a annoncé samedi vouloir demander au « peuple de gauche » par « référendum » mi-octobre s’il souhaite l’unité des forces de gauche aux régionales. Pour ce faire, trois jours durant, les militants du PS disposeront sur l’ensemble des marchés de France des urnes pour permettre aux citoyens qui le désirent de voter. Des urnes sur les marchés! Entre têtes de veaux et choux-fleurs…fromages et salades… Et cela 15 jours avant le dépôt des listes, une fois les bulletins imprimés. Quand ils ont appris la nouvelle, les Verts d’Onesta, qui se réunissaient, dans l’Aude, à Villesèquelande, pour valider le « Projet En Commun » élaboré avec le PC, le Front de Gauche, Ensemble! et les Occitanistes, sont tombés en transe : « morts de rire ».

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015: la fusion commence par l’addition des transports ferroviaires

imgresimgres-1À trois mois de la fusion, les deux régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ont toutes les deux présentées les nouveaux tarifs en vigueur sur leurs lignes de TER respectives. Très différentes! Explications de Martin Malvy: « La tarification des TER est un exercice extrêmement difficile qui dépend des conventions signées avec la SNCF. Jusqu’à maintenant, les conventions de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées étaient décalées dans le temps. Nous avons délibéré pour qu’elles soient toutes les deux terminées en 2016 et qu’une nouvelle négociation commune démarre cette année-là. En attendant, il est normal, et judicieux, que des expérimentations soient menées. Une étude approfondie de ces retours d’expérience permettra d’établir la future convention avec la SNCF. »

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]