Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Prière de lire!

IMG_0434

Entrée du Jardin de l’Archevêché @MichelSanto


Hegel prétendait que la lecture des gazettes était la prière matinale de l’homme moderne. Que dirait-il, aujourd’hui, notre précieux prieur philosophe. Que dirait-il de nos cerveaux plongés dans un flux permanent d’infos sonores, écrites et imagées. Des cerveaux carbonisés  et pollués par les postures idéologiques, les égoïsmes sociaux et les intérêts de caste à l’intérieur. Des cerveaux à l’intérieur desquels la petite lumière de la raison s’efforce malgré tout de ne point céder. Dans quelques instants, comme souvent, je serai sur un banc, au soleil, dans un jardin adossé au cloître de la cathédrale Saint Just.  Seul ou presque! Je lirais devant une horloge-fontaine bouillonnante sur laquelle est écrite ceci: « le temps coule, comme l’eau qui s’écoule »…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]