Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs. Dominique Reynié et quelques rentiers de la politique régionale…

        648x415_dominique-reynie-candidat-regionales-midi-pyrenees-languedoc-roussillon  

Le 6 avril, j’écrivais ceci à propos de Dominique Reynié et de sa candidature pour être la « tête de liste » UMP.UDI aux élections régionales dans la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : « On peut penser ce qu’on veut de cet intellectuel libéral de haut vol, mais en entrant dans la mêlée sur le flanc droit de cette grande région, il fait exploser, au décollage, une bien médiocre escadrille d’élus professionnels candidats à cette investiture… » Je doutais cependant que l’aréopage d’élus chargé de désigner leur chef de file aille jusqu’à le préférer à l’un d’entre eux. Eh bien, ils l’ont fait!  C’était à Sète, samedi. Et on ne m’ôtera pas de l’idée que quelques « coups-de-fil » parisiens, insistants, ont dû aider à ce dénouement inattendu qui, évidemment, ne fait pas que des heureux dans le landerneau politique régional. Le sénateur UMP Jean-Pierre Grand, par exemple, en bon rentier de la politique qu’il est, rue méchamment dans les brancards : « On ne va pas se laisser faire. C’est un commentateur politique, un mondain de Paris. En appelant à voter pour lui, le maire de Sète (François Commeinhes ) appelle à voter contre les élus dans une région où il y en a des milliers. C’est un défi, nous le relèverons. On ne va pas se laisser faire. » Un défi lancé aux élus!  Le cri du coeur d’un représentant d’une caste qui ne vit que de mandats électoraux depuis des lustres et qui ne supporte pas l’idée qu’un concurrent issue de la société civile puisse venir dans son jardin y occuper la première place. Un Jean Pierre Grand qui ne se rend même pas compte que les électeurs en ont assez de professionnels dans son genre, de leur arrogance prétentieuse, leurs fanfaronnades, gesticulations médiatiques et frime hystérique … De prétendus « sauveurs » qui n’ont jamais rien fait de leur dix doigts, à part vivre de la politique. C’est fini! Les français, je crois, qu’ils soient de sensibilité de « droite » ou de « gauche » attendent désormais de ceux  qui sollicitent leurs suffrages de la discrétion, de la modestie, de la compétence, de la sincérité. De ce point de vue, et quoi que l’on pense de Dominique Reynié et de ses convictions, il a au moins fait « sauter le couvercle ». Que ce qui est vécu par un Jean Pierre Grand comme un véritable attentat « moral » et professionnel, ait eu lieu à droite de l’échiquier politique est encore plus surprenant, et explique sans doute le tir nourri de critiques en provenance de la gauche aussi. Une façon de faire oublier ses propres difficultés à renouveler ses élites autrement qu’à puiser dans son vivier d’élus ou de collaborateurs d’élus… Bourdieu avait théorisé ce mode de reproduction, à propos des « classes supérieures », dans un célèbre ouvrage: « Les héritiers, les étudiants et la culture ». Bien oublié, depuis!

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (14)

  • Avatar

    Didier

    |

    C’est évident qu’il est difficile à quelqu’un qui n’a même pas réussi à décrocher un BEP d’agent administratif de se voir préférer un agrégé de Sciences Politiques. De plus le quidam en question trahi son camp depuis des décennies. De Frèche à Saurel, la liste est longue de ses reniements.

    Reply

  • Avatar

    Bernard-Mery de Vargas

    |

    Donc il semble que nous soyons tous d’accord pour considérer qu’il s’agit là du meilleur choix pour la droite. Perso je trouve interessant qu’une place soit enfin laissée à quelqu’un d’extérieur à la caste.

    Reply

  • Avatar

    Alphonse MARTINEZ

    |

    Un dauphin au milieu d’un banc de requins je me demande bien ce que ça peut donner ….

    Reply

  • Avatar

    Jacques Daniel DELAIRE

    |

    Et si votre votre vedette de la télé se ramassait une grosse gamelle avec sa liste ? Car il ne s’agit pas de se frotter le nombril d’autosatisfaction d’avoir trouvé l’homme providentiel, mais de convaincre les militants et sympathisant, les électeurs, les abstentionnistes et là ce n’est pas gagné du tout ! La gauche et le FN n’ont plus de boulevards, mais des autoroutes devant eux ! On va voir si le professeur à des idées capables de fédérer autour de lui ! Quand on regarde cette grande région, on s’aperçoit qu’à part les grandes métropoles, c’est le trou du chose de la France, relié à Paris ou Barcelone par un TGV qui va à la vitesse des trains à vapeur comme au siècle dernier ! Le progrès est passé ailleurs…!

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Dans l’état actuel des choses et des candidats battus, je ne vois pas vraiment qui d’autres aurait pu tirer une liste Ump.Udi. Reste, au delà de la tête de liste, à composer les listes departementales, et c’est là que tout va se jouer…

      Reply

      • Avatar

        Jacques Daniel DELAIRE

        |

        Coté Midy-Pyrénées nous avions Bernard Carayon qui a reçu pas mal de suffrages, mais il semble qu’il y ai eu des fortes pressions d’états majors, plutôt que d’écouter le terrain, en fait rien ne change dans la méthodologie, nous verrons aux résultats !

        Reply

  • Avatar

    Vergnes

    |

    Ils ont surtout compris que les gens en ont marre de voir toujours les mêmes têtes et d’entendre toujours les mêmes discours. Mettre en tête quelqu’un de la société civile ramènera peut-être les électeurs aux urnes ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je suis assez d’accord avec vous!

      Reply

  • Avatar

    Jacques Daniel DELAIRE

    |

    Alors pourquoi le prof de la société civile prend la carte UMP, pour ressembler aux politiques ? Ces positions en faveur de la GPA et PMA en ont décoiffés plus d’un à l’ UMP à commencer par moi ! Il est loin de faire l’unanimité chez les militants, espérons qu’il fera une majorité d’électeurs avec sa liste et des bons projets ! Wait and see !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Il est vrai que c’est un libéral conséquent. Autant que je sache, favorable au mariage pour tous , il ne s’est jamais exprimé pour la GPA, Jacques!

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Très beau texte Jacques! je ne le connaissais pas… Qui donne à penser!

      Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

    Dans le Midi Libre de ce jour, Bernard Cazeneuve, l’ancien Premier ministre de François Hollande, dit notamment ceci  : « La gauche a elle aussi été rongée par l’égotisme. Elle s[Lire la suite]
Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

        À quelques jour des élections européennes la situation est désormais claire : l'objectif visé par les partis nationaux est moins de présenter un programme crédibl[Lire la suite]
Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]
Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Grand Narbonne : Des élus et des poules…

Aux aurores, fou rire, en apprenant que le Grand Narbonne, devenu « territoire d’industrie », alors qu’il n’en possède pas, se lançait dans une opération pilote : "adoptez deux poules et réduisez vos[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :