Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘François Commeinhes’

Région LRMP/ Régionales2015: On ne fait pas sa promo en surfant sur la peur des français…

70999798

Après madame Delga, la tête de liste PS/PRG aux régionales de la région LRMP qui plaidait, dans Actu/CôtéToulouse., pour que Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon jouisse de sa propre zone de défense, avec un pôle décisionnel in-situ, qui ne serait pas fixé à Bordeaux ou Marseille comme actuellement, voilà que François Commeinhes, le sénateur et maire “LR” de Sète, s’y met lui aussi.

Région LRMP: Régionales2015. Frêchisme! À la recherche d’un temps à jamais perdu…

petit_dictionnaire_du_frechisme_facebook

Pour commémorer le cinquième anniversaire de la mort de George Frêche, le Midi Libre n’y est pas allé, si je puis dire, de main-morte. Entretien de Claude Cougnenc, son fidèle collaborateur, président de “George Frêche l’Association”, avec Manuel Cudel, reportages, diaporama, témoignages, un “Macarel!” de Philippe Palat… Une panthéonisation journalistique en pleine campagne des régionales qui ne manque pas de sens politique. Le premier étant de révéler, en contrepoint, la faible stature politique des prétendants à la présidence de la future grande région. Et ce quoique l’on pense de la personnalité de l’ancien maire de Montpellier et président de la Région Languedoc-Roussillon, de son bilan et de ses options idéologiques.

Chronique de Narbonne et d’ailleurs. Dominique Reynié et quelques rentiers de la politique régionale…

        648x415_dominique-reynie-candidat-regionales-midi-pyrenees-languedoc-roussillon  

Le 6 avril, j’écrivais ceci à propos de Dominique Reynié et de sa candidature pour être la “tête de liste” UMP.UDI aux élections régionales dans la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon : “On peut penser ce qu’on veut de cet intellectuel libéral de haut vol, mais en entrant dans la mêlée sur le flanc droit de cette grande région, il fait exploser, au décollage, une bien médiocre escadrille d’élus professionnels candidats à cette investiture…” Je doutais cependant que l’aréopage d’élus chargé de désigner leur chef de file aille jusqu’à le préférer à l’un d’entre eux. Eh bien, ils l’ont fait!  C’était à Sète, samedi.