Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Nos parlementaires draguent le « merlan » quand le pays perd la tête…

internetonyva


Avec un poil de retard sur leurs confrères, La sénatrice Gisèle Jourda et le député Jean-Paul Dupré se sont fait l’écho des inquiétudes des perruquiers audois. Nos friseurs se font un sang d’encre et des cheveux blancs, paraît-il. La cause ? Noé (pour « nouvelles opportunités économiques » ou Macron 2), qui pourrait les couler. Les merlans ne seraient plus soumis en effet à une qualification obligatoire. C’est un métier proteste leur syndicat professionnel. Un métier dangereux ! Et, pour le prouver il veut équiper les parlementaires de ciseaux et de peigne. Une idée audacieuse, pour ne pas dire irresponsable, dans une assemblée où les crêpeurs de chignon font la loi. Tout ça par peur de voir Uber imposer ses « figaro » dans la profession. Ce qui est très tiré par les cheveux. Comme de chercher des totos sur un chauve! En effet, si le brevet professionnel est obligatoire pour un salon, il ne l’est pas pour exercer à domicile, par exemple. Or les auto-entrepreneurs représentent déjà 20 % des coiffeurs. C’est dire que l’ubérisation par le cheveu est déjà en marche. Pendant ce temps nos trains sont aujourd’hui à l’arrêt et nos pompes à sec. Voilà pourquoi Jourda et Dupré, ce même jour, me défrisent. J’attendais d’eux, les lisant dans la presse, qu’ils nous disent ce qu’ils pensent de ce nouveau petit père du peuple moustachu de la CGT qui ne peut pas voir Valls en rose et en teinture. Bref, qu’ils ne coupent pas les cheveux en quatre quand le pays perd la tête. Leur mandat ne tient qu’à un cheveu!

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

        Fin de l’insupportable attente. Sur la Place du Forum  (évidemment !) le voile a été enfin levé sur cet énigmatique code romain XXI placardé par les « marcheurs loc[Lire la suite]
La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

    Monsieur Daraud sera donc la tête de liste du Rassemblement Bleu Marine à Narbonne, lors des prochaines élections municipales. Comme dirait mon voisin, fin psychologue : « il a u[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio