Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Europe est ce que la France ne parvient pas à faire, c’est-à-dire une machine à compromis ! …

L'Europe est ce que la France ne parvient pas à faire, c'est-à-dire une machine à compromis ! ...

On approche du 25 Mai et des élections européennes . Avez vous entendu ou lu quelque chose qui présente la vérité de la politique menée par l’Union Européenne et du rôle – et du fonctionnement – de son Parlement ? Moi pas !

Je vous conseille donc de méditer ce bon papier d’Eric Le Boucher paru dans ” les Echos ” du 16 mai. Je ne vous en dirai pas plus et vous laisse goûter cet extrait où il est aussi question de la France et de sa classe politique :

Présenter le scrutin du 25 mai comme un match Juncker-Schulz est complètement factice. « Les programmes des deux grands partis européens (la droite du Parti populaire européen et la gauche du Parti socialiste européen) ne sont pas très éloignés l’un de l’autre et n’affichent, en réalité, que des nuances », note avec justesse Jean-Dominique Giuliani, le président de la Fondation Robert-Schuman. Il rappelle que Jean-Claude Juncker est un démocrate-chrétien luxembourgeois dont les « préoccupations sociales sont réelles » tandis que Martin Schulz est un social-démocrate allemand « réaliste au plan économique ». « Tous deux, poursuit Giuliani,siègeraient en France au centre et même ensemble au centre-gauche ! » Ajoutons que l’un comme l’autre parlent parfaitement français et sont des militants de l’axe franco-allemand (1). Pourquoi ne pas dire ces faits et continuer de nous emmener au cirque ? Pourquoi la classe politique française est-elle incapable d’expliquer la réalité de l’Europe ? Incapable de dire que l’Union n’est pas un combat mais tout l’inverse, l’Europe est ce que la France ne parvient pas à faire, c’est-à-dire une machine à compromis ? A Strasbourg, les alliances sont à géométrie variable : UMP et PS votent souvent ensemble et ils sont rejoints, dans 40 % des cas, par le FN et le Parti de gauche !
 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    pibouleau

    |

    C EST BIEN LA LE PROBLEME LA CONNIVENCE DES GRANDS PARTIS
    comment s impliquer dans un combat quand tous les belligerants sont d’accords.
    Resultat une pseudo politique dite Européenne con sensuelle sans gout ni saveur
    insipide compilation de mesures de mesures démagogiques (bientot un décret sur les tomates cubiques pour faciliter leur rangement) les forces économiques sont pro européennes car il y va de leur intéret ainsi que les States L’Europe n’est qu’un grand souk immergé dans le bain financier. S afficher anti européen pour affirmer nos valeurs et notre identité (entre autre)

    Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    Bien vu pibouleau, l’Europe a choisi l’"économique" et c’est ainsi qu’elle se perdra dans un "marché mondial" dont elle n’est qu’un marchepied. Il n’est pas question des peuples. Oui ce sera bien une machine à compromis. Quand nos gouvernants et notre presse sont incapables d’appeler un chat un chat, et quand la parole ne sert qu’à faire du bruit, c’est aux citoyens d’aller chercher les informations qu’ils souhaitent comme ils le peuvent, et souvent hélas sur internet. Le mérite de cet article est de souligner que ces "différents" courants politiques ne sont que les couleurs d’une seule et même pièce (l’euro!!!!, c’est une blague) et qu’on peut toujours agiter le spectre du FN seule info répétée à l’envie à propose des européennes, la réalité c’est comme au conseil municipal local : on crie, on proteste, on suggère et lors du vote on s’abstient ou on fait comme les autres. Pour qui voter ? en ce qui me concerne, je voterai pour moi. Ou grec. Nous sommes le 19 mai, on vote dans 6 jours, sur les 14 panneaux rue Jean Jaurès il doit y avoir 5, allez 7 affiches. Ou sont les 25 candidats du grand sud ouest ? Existent ils vraiment ou est ce définitivement l’ère des zombies ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

        Après un premier billet : "Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !" (ici), poursuivons donc notre réflexion sur les grandes options d’a[Lire la suite]
Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :