Contre-Regards

par Michel SANTO

La leçon des élus alsaciens.

Unknown-copie-1.jpeg

 

Il ne faut jamais désespérer de rien ! Même en politique. La preuve ? Les élus alsaciens qui, le 25 janvier dernier, dans leur  trois assemblées, ont voté le projet de création d’une Collectivité Territoriale d’Alsace, par fusion du Conseil Régional d’Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin. La prochaine étape sera le 7 avril prochain, jour où est programmé le référendum où les électeurs alsaciens se prononceront sur ce Conseil d’Alsace unique. Leur bon sens devraient les conduire a voter oui. Silence radio, journaux et télé! Pas « vendable » ! On est en effet à des années lumière de la politique spectacle et du piteux débat sur le mariage élargi aux couples homosexuels d’où n’émergent que de furieux procès en homophobie et cathophobie. Alors qu’ en terres alsaciennes , on travaille à rationaliser un empilement  ruineux de collectivités locales, à Paris, on distrait les français avec un projet de loi  Bobolhandrien. Sauront ils, nos représentants nationaux, entendre cette leçon de Colmar et Stasbourg ? Et nous convaincre de ne point désespérer de voir enfin sérieusement examiner les maux profonds dont souffre ce pays ? Et d’agir au lieu de nous « divertir ».

 


 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    viet

    |

    Il faut saluer les initiatives de certains de nos élus. Peut-être la sagese finira t-lle par l’emporter. Que déconomies budgétaires pourraient être réalisées! Mais cela n’empêche pas de
    progresser dans d’autres domaines comme les sujets de société;

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    Ce rapprochement alsacien me fait penser au serpent de mer du nécessaire rapprochement narbo-biterrois pas vous ?

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Je n’y avais pas pensé! zut!

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    tu vas pas me faire croire, mon cher Michel, que tu as oublié le Triangle d’Oc ? qui fut une excellentissime
    initiative à porter à ton crédit

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Gracias amigo! Suerte para ti !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :