Contre-Regards

par Michel SANTO

Le rugby, un sport de voyou pratiqué par des tueurs ?!

   

Parole d’expert ! Celle de Pascal Meya dans la page sport de l’Indépendant. Il analyse, dans une micro chronique,  la victoire de l’USAP sur Carcassonne et en tire cette admirable leçon : « l’USAP a pris une dimension supplémentaire : celle du tueur. Avant, à l’extérieur, elle était l’Abbé-Pierre du rugby. Maintenant elle sait tuer l’adversaire. Être leader, c’est être tueur. »

Le rugby, c’est donc la guerre ! Ses terrains de jeu, des champs de bataille ; ses joueurs, des mercenaires ; leurs victoires des « massacres »… C’est en lisant ce genre  de papier que l’on prend la mesure de ce qu’est devenu ce noble sport. Des voyous, disait-on dans un autre monde, le pratiquait en gentleman. C’est en tueur désormais qu’on leur demande de jouer… Ainsi va le progrès…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Forgues Henri

    |

    Mais non Michel, il ne s’agit pas de s’entretuer mais de tuer le match!
    Exemple pour l’USAP qui menait largement contre Colomier l’an passé et qui, faute d’avoir tué le match en enfonçant le clou , s’est vue dépassée au score en deuxième mi-temps et battue.
    Le but est donc de devenir des tueurs de matches… pas de joueurs! Amitiés.

    Reply

  • Avatar

    Joel Raimondi

    |

    Cher Michel Santo,
    On m’a enseigné que le rugby était un sport noble d’équipe pratiquant un jeu « collectif » avec des passes par l »‘arrière comme pour s’assurer que toute l’équipe avance « ensemble » … contrairement au « foot » ou le jeu se fait par l’avant… manière de valoriser Le joueur méritant qui rtente seul de marquer un but ! un peu comme le jeu du tambourin qui se joue par équipe se différencie du Tennis ….bref des valeurs de l’Occitanie ? Amicalement

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oui Joël ! On m’a enseigné cela aussi… Il ya longtemps ! Mais si j’en crois cet expert que je cite, qui fut pilier droit, l’esprit et la pratique de ce sport, comme ses « valeurs » ont bien changé depuis son passage dans l’ère professionnelle.

      Reply

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Le rugby comme le foot et d’autres sports sont devenus malheureusement des entreprises souvent privées où l’argent est roi. Donc, ce sont les sacrosaints résultats qui doivent être là pour assurer la « rentabilité ».

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

      Il serait quand même temps que  le discours public et politique sur la transition écologique, la protection de l'environnement, la lutte contre le réchauffement climatique aband[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :