Contre-Regards

par Michel SANTO

Les moutons de Panurge.

   
Dingdong-Panurge-et-ses-moutons-par-Gustave-Doré

Dingdong et Panurge par Gustave Doré

 

Dans un troupeau de moutons, lorsque la tête du troupeau change de direction, les autres suivent « bêtement ». Bêlement devrait-on plutôt dire.

Au point que, lorsque des éléments paniqués par un quelconque prédateur se dirigent vers un ravin ou une falaise, les autres suivent et tout le troupeau se suicide sans qu’un seul se pose la question de savoir s’il fait bien de se jeter dans le vide, comme les autres. Stupide ! Sans doute puisque pour un seul mouton mangé par un loup tous préfèrent plonger dans le vide. Ainsi va-t-on dans cette société de l’information «chaude» : en troupeaux compacts. Compacts et  courants dans tous les sens d’une histoire fabriquée par d’autres. Dépourvus de tout sens critique et victimes consentantes d’une mode, d’une idée, d’un parti… ou d’images…

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

    Cette année, Michel Py m'a gentiment adressé (comme il le fait régulièrement à chaque rentrée littéraire) le dernier roman de Philippe Jaenada, "La Serpe"  (éditions Julliard), prése[Lire la suite]
Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]