Contre-Regards

par Michel SANTO

Mao, place des Droits de l’Homme!

261299026.jpeg

 

 

 

 

L’édification d’une statue de Mao commandée par Georges Frêche, installée mardi dernier sur la place du XXe siècle dite des « Grands Hommes », suscite l’admiration des notables socialistes régionaux. A l’instar de Jean-Pierre Moure, président PS de la communauté des agglomérations : « Les idéologies représentées sur la place sont toutes des idéologies de libération, de conquête des droits, malgré leurs parts d’ombre.  Le fascisme et le nazisme sont la négation même de liberté. Mao a effectivement causé des millions de morts mais il a aussi joué un grand rôle dans la montée en puissance de la Chine au XXe siècle. » Fermez le ban ! Ainsi à 50 ou 60 millions de morts au lieu de 80, le communisme serait présentable. Ce que ne veulent pas voir et penser nos tartuffes régionaux, c’est que, sans le crime, le plan de réorganisation totale de la société par les communistes était tout simplement impossible.Et qu’à statufier Mao en place de Montpellier, c’est le crime qu’on glorifie…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    pierre viet

    |

    Les gens de gauche m’inspirent beaucoup de tristesse.Glorifier Mao je ne pensais pas cela possible. Mais si avec eux tout est possible !

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Et cela démontre l’immunité morale, idéologique et politique dont ils jouissent auprès de tous les détenteurs du ” pouvoir symbolique “, comme dirait Bourdieu!. Petite expérience de pensée:
    imaginez ce genre d’initiative prise par un maire communiste…et c’était la curée, si je puis dire…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

Ordre des Architectes en Occitanie : Police des prix, barème obligatoire, mesures de rétorsion…

    On s'en doutait un peu, mais voilà qui ne sera plus tenu au "secret professionnel" en usage dans les relations entre architectes et collectivités locales. L'Autorité de la concur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :