Contre-Regards

par Michel SANTO

Midi Libre ( Narbonne ) renaît pour nous servir des messes ! | Contre-Regard.com

mouly-contre-regard


Didier le Pieux ne touche pas encore les écrouelles. Il reçoit  à confesse. Deux fois par mois,  il  “prête ses oreilles” à ses  paroissiens. C’est le Midi Libre qui, sur une pleine page de louange, nous l’apprend. Un emploi ou un logement lui sont toujours demandés. Sans succès, évidemment ! Mais le peuple est bonne poire, qui se presse « les bras chargés de cadeaux ». Comme cette bienveillante “caricature” du maître de céans offerte par un jeune « Animateur de la ville ». Elle vaut  à son auteur un chevalet. Il pourra l’installer sur la Grande Place pour  les fééries de Noël. On apprend aussi, sous la plume du lèche-bottes  de service que la « traçabilité » des doléances est assurée par l’administration du Palais. Traçabilité ! comme pour la viande… Demain, peut-être, le Midi Libre  publiera trois pages sur la toilette rituelle du premier magistrat devant son Conseil. Qu’un élu ait le souci de son image, rien de plus banal. Mais qu’on lui serve ainsi la messe est indécent .


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio