Contre-Regards

par Michel SANTO

“Occitanie”: en 31 et 34, au PS, c’est la foire d’empoigne et la chasse aux sortantes… | Contre-Regards.com

contrerregard-ledain-iborra.jpg

Anne Yvonne Le Dain et Monique Iborra


C’est la foire d’empoigne et la chasse aux sortantes dans les deux plus grosses fédérations PS de la Région dite  “Occitanie” par sa présidente et les journaux du groupe la Dépêche – dite, parce que son nom n’a pas encore été officiellement validé par un décret du gouvernement, après avis du Conseil d’État ! En Haute Garonne, l’ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen, ne cesse de tacler Hollande et Valls en exigeant du premier de ne pas se représenter et du second qu’il candidate à droite – j’exagère à peine pour Manuel Valls ! – , tandis que son compère George Méric, patron PS du Conseil Départemental de la Haute Garonne, s’est auto-intronisé chef de file des frondeurs du TSH – Tout sauf Hollande – et canarde en rafales . À l’actif de ces tireurs d’élites et de leurs amis de la “fédé”, le flingage de la député Monique Iborra, virée du PS pour avoir soutenu Philippe Saurel pendant les dernières régionales, mais aussi et peut-être surtout pour sa fidélité à la ligne gouvernementale. Mais femme de caractère, elle a déjà annoncé qu’elle serait de toute façon candidate à sa réélection – et pourquoi pas sous la marque Macron ! Dans l’Hérault, itou avec une autre députée PS sortante, Anne-Yvonne Le Dain, femme de volonté aussi, et chassée de tous côtés par ses (ex) “camarades” – les aubryistes, les hamoniens, les filochiens et même les hollandais ! Sentant un vent mauvais venir du camp de quadras ambitieux soutenus par le patron de la “fédé” : les Assaf et Delafosse , notamment – Delafosse ! un nom qui devrait pourtant l’inciter à la plus grande prudence –  elle a préféré prendre l’initiative d’une conférence de presse pour annoncer son intention de se représenter avec  un suppléant nommé Philippe Saurel ! L’horreur politique absolue dans cette fédération mise en pièces après l’OPA inamicale de ce dernier sur les actifs institutionnels accumulés par feu Georges Frêche. Autant dire clairement que, dans le cas où elle tomberait dans la fosse aux investitures du PS, elle en sortirait pour revêtir le maillot du président de la métropole Philippe Saurel. Avec, à la clef, une nouvelle défaite programmée pour l’étiquetté (e) officiellement PS ou allié (e) – une nommée Blanpied promue par Assafqui aurait cependant intérêt à regarder de plus près où elle met les siens ! Décidément, dans ces deux “fédés” des anciennes capitales régionales, les “vieilles pratiques”  n’en finissent pas de mourir …

 

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    MICHEL

    |

    Tiens tiens …. Je viens de rédiger un commentaire sur l’annonce de Laurent Grandguillaume et continuant la lecture de votre blog, je tombe sur l’article résumant les vendetta au sein du PS. Tout ceci ressemble fort à ce qui se passe sur Dijon où (les rôles sont un peu inversé) le patron ex ministre maire de Dijon Rebsamen avec son ami Neugnot, secrétaire fédéral et 1er vice président de la région et les inféodés qui attendent un poste au sein de l’appareil (ou des collectivités tenues par cet appareil) éliminent scrupuleusement tous ceux qui sortent du hollando – rang. Dont la suppléante de Laurent Grandguillaume, qui a vu un jeune apparatchik qui n’a jamais rien fait d’autre que ”grenouiller” dans les institutions, s’opposer à elle lors de l’élection du secrétaire de la section de Dijon. Non sans que les militants soient contactés téléphoniquement par les patrons avant le vote ….

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :