Contre-Regards

par Michel SANTO

Qui peut croire encore à une primaire de toute la Gauche?

lib (1)


« Le Parti socialiste pourrait modifier ses statuts afin de contourner l’obligation d’organiser une primaire pour désigner son candidat à la présidentielle si toute la gauche n’y participe pas, a déclaré mercredi son Premier secrétaire. » C’est une des « quatre ou cinq possibilités » dont le PS débattra samedi en conseil national, a précisé Jean-Christophe Cambadélis lors de l’émission Question d’Infos, sur LCP. Certainement le scénario le plus probable. Encore que?

Qui peut croire, en effet, à une primaire de toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon, a répondu qu’il était déjà candidat et en campagne pour la présidentielle de 2017. Europe Ecologie-Les Verts (EELV) en grande difficulté, a décidé lors de son congrès, dimanche, de soutenir quoi qu’il arrive un candidat écologiste à l’élection présidentielle de 2017. Et le PCF, qui a tenu son 37e congrès une semaine plus tôt, veut rassembler à la gauche du PS et constituer un « Front populaire et citoyen ».

Difficile, dans ces conditions, d’imaginer une primaire de « toute la gauche ». Le PRG de monsieur Baylet, malgré tout son poids, n’y suffirait pas pour la rendre crédible! Monsieur Placé et Madame Cosse ajouteraient au ridicule. D’autant que François Hollande, qui annoncera ses intentions fin 2016, se prépare à briguer un second mandat. Reste la dissuasion par la « bombe atomique » du jeu des alliances de second tour pour les législatives de 2017. Mais qui n’affecterait en rien un Emmanuel Macron, s’il se décidait à y aller, lui aussi (1).

Avec une gauche divisée à la présidentielle, c’est le risque très élevé en effet d’une déroute historique de la gauche « partisane » à la présidentielle et aux législatives. Et la disparition du PCF et des Verts de la scène parlementaire et politique. Le PS continuera certes à exister, mais dans quel état! La SFIO d’antan?

Le moins que l’on puisse dire est que le climat social et politique du moment, avec la défaite annoncée de la CGT et de ses alliés syndicaux et politiques sur la loi travail, soit favorable à l’idée d’une primaire de toute la gauche, du Front de Gauche au PS, en passant par le PCF et les Verts. Les profondes divisions, vives et durables, qui la traversent, la rende quasiment impossible, alors même que ses divisions rendent sa défaite quasiment certaine.

Quant à une primaire réduite au seul PS, comme en 2011!, qui viendrait entraver la mise en orbite de François Hollande, et au profit de qui, on se le demande: exclue, évidemment! Ou alors à sa main, et pour lui même… pour occuper la scène médiatique pendant deux mois, ne pas la laisser à la seule primaire de la droite. Une petite primaire de la petite gauche en quelque sorte. Celle qui gouverne!


(1) Sondage LCI, hier: Si la primaire devait avoir lieu, Emmanuel Macron apparaîtrait comme le meilleur candidat pour 30% des sondés, près de 10 points devant Manuel Valls. Nouveau signe de désamour en revanche pour François Hollande : le chef de l’État arrive en 6e position avec seulement 7 points.

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Tourisme en Narbonnaise : un camp d'été international des antinucléaires sous les oliviers !

Tourisme en Narbonnaise : un camp d'été international des antinucléaires sous les oliviers !

          Assis sur les gradins de la piscine du Palais du Travail, je  regardais ma petite fille faire des longueurs et des plongées sous la surveillance de son [Lire la suite]
"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

Le Monde n’est plus un journal de « référence ». Cela est désormais admis, même chez ceux qui comme moi, par nostalgie d’une époque où je me précipitais au kiosque du métro Solférino pour y acheter « [Lire la suite]
Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

        Samedi, rendez-vous à Montpellier avec Jean-Claude et Francine, "des amis de plus de quarante ans" , – de mes premières années professionnelles  en région parisie[Lire la suite]
Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

      Les départements se partagent cette année 11,5 milliards d'euros de droits de mutation à titre onéreux (DMTO) [1] perçus en 2017. 1,7 milliard d'euros de plus que l[Lire la suite]
Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

        Samedi dernier, nous recevions, Jean Claude Julès et moi, sur Radio Grand Sud FM (Radio Barques), le député LREM de la deuxième circonscription de l'Aude, Ala[Lire la suite]
Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

        On sait l'attention portée par l’historien et anthropologue Emmanuel Todd à l’éducation, à la famille et à la religion pour comprendre les sociétés contempora[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :