Dans mon quartier de Bourg, la rue de l’Etoile !

blog-0096.jpg  

Connaître une ville, c’est aussi observer ses murs. Leur texture, leur couleurs, leurs cicatrices, tout ce qui les pare, les strie ou les gâte exprime un peu de leur histoire. Comme une peau ! Dimanche dernier, la nuit n’était pas encore tombée sur la rue de l’Etoile que je pris son sens interdit pour m’en aller vers d’autres temps. Cette rue est aussi paradoxalement la plus courte, la plus étroite et certainement la plus sombre de Narbonne. Autrefois, elle reliait le quartier de Bourg , dense et pauvre, au quai de la Charité ( ! ). En face, des lavoirs publics toujours très animés par des femmes affairées à leurs travaux domestiques . Je me suis toujours demandé qui avait pris cette initiative de baptiser ainsi cette sinistre ruelle, humide et sale . Comme si l’espérance, pour ceux et celles nombreux qui l’empruntaient, devait lui ressembler . Ou, à l’inverse, leur signaler qu’une étoile toujours éclairait et guidait leur courte et misérable vie. Aujourd’hui, on trouve de part et d’autre de son débouché sur les bords du canal de la Robine, l’annexe d’une école d’infirmière; et l’ancien couvent, qui abritait une maison de retraite médicalisée, est lui désormais vide… La vie, la maladie et la mort l’ont quitté !  Les rues, comme nous, fussent elles porteuses d’étoiles, n’échappent pas  à leur destin… Un peu plus loin , sur la façade du Conservatoire de Musique, un poème de Pierre Reverdy : « Les murs de la ville ». Il commence ainsi : « La Chaîne de feu entoure la ville / les yeux au carré où joue le soleil / les cheveux brûlés / Le jour qui s’éveille / Tout est installé… »

 

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Elle

    |

    Pourquoi si peu de photos dans ces portraits de lieux que vous esquissez ? C’est pas mal. Il y a tellement à dire sur toutes ces petites rues de Narbonne;

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    Aucun commentaire
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :