Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Bourgi’

Le sens de l’honneur n’est plus de ce monde, comme en témoigne Robert Bourgi !

     

   

Robert Bourgi  est cet “avocat” en affaires douteuses auquel Nicolas Sarkozy a remis les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur. Il se présente aujourd’hui dans tous les médias (qui se l’arrachent : c’est un bon client ; gras, vulgaire et au profil de “porteur de valises”, il balance et menace ses propres “amis” politiques) en “tueur” de Fillon.

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015 : Philippe Saurel est dans une logique de quadrangulaire…

philippe-saurel-et-didier-mouly-veulent-renforcer-des-liens_614986_516x343  

Philippe Saurel était à Narbonne (1) jeudi 10 septembre où il a été reçu par le maire, Didier Mouly, divers droite. Je l’avais annoncé la semaine dernière! (2) Et il n’y est pas venu pour saluer ses amis personnels – sa femme est narbonnaise -, mais, en politique engagé dans la compétition des régionales de décembre, pour faire passer deux ou trois messages lourds de signification. Le plus important, qui n’a pas été relevé par les commentateurs politiques régionaux est le suivant: “Je proposerai un cocktail politique intelligent, cohérent avec une trame de divers gauche, des hommes du centre droit … Plutôt que de tabler sur des alliances de second tour auxquelles souvent les citoyens ne comprennent rien, et je les comprends”. Autrement dit, Philippe Saurel se place dans une logique de maintien de sa liste régionale, s’il dépassait les 10% au premier tour.

Chronique de la Grande Région LR/MP.Régionales2015: L’absurde débat de pré-campagne en Languedoc-Roussillon…

imgres

À lire et/ ou entendre les propos tenus par les “leaders” de gauche et de droite du Languedoc-Roussillon durant cette pré-campagne des régionales, on ne peut pas ne pas être « frappé » par une convergence surprenante, avec des nuances certes, sur le thème “Montpellier va se faire dépouiller par Toulouse”. J’insiste: Montpellier seulement. Comme si l’élargissement des frontières administratives à Midi-Pyrénées et la désignation de Toulouse comme capitale de la future grande région, en “déclassant” administrativement Montpellier, allait entraîner les autres composantes territoriales, hors la métropole montpelliéraine dans le déclin. ( voir aussi mon billet du 1/08/2015 : ici )