Contre-Regards

par Michel SANTO

Une ligne TGV en Languedoc-Roussillon pour voyager en omnibus.

648x415_tgv-gare-marseille-22-novembre-2007

Deux scénarios s’opposaient à propos du projet de ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan : 100 % voyageurs ou ligne mixte voyageurs-frêt. La commission du débat public a rendu son rapport en fin d’été, relayant une majorité d’avis favorables à la solution mixte. Conséquence pratique : la vitesse  de la ligne en question ne sera plus grande. Et encore moins grande, si on ajoute à ce coup de frein le désir de nos élus d’avoir une gare TGV dans chacune de leurs villes (Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier et Nîmes). Au royaume d’Absurdie, on veut une ligne TGV pour voyager… à petit train.

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

Les métropoles de Toulouse et Montpellier se développent en isolat…

    La récente réforme territoriale a donné aux métropoles* des compétences accrues et des capacités de dialogue importantes avec les autres échelons administratifs. Et le discours souve[Lire la suite]
Que faire de la plus grande nécropole romaine de la Narbonnaise découverte aux pieds du MuReNa ?

Que faire de la plus grande nécropole romaine de la Narbonnaise découverte aux pieds du MuReNa ?

Dans un billet publié le 10 janvier (4000 "vues" à ce jour), j'informais mes lecteurs d'une découverte archéologique exceptionnelle sur un terrain jouxtant le musée régional de la Narbonne antique (Mu[Lire la suite]
L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

L'indépendant était avec la Région en direct de las Vegas !

    Samedi 13 janvier, page 19 de l'Indépendant : "Interview de la Vice-Présidente de la Région Occitanie, chargée de l’économie", madame Nadia Pellefigue (article complet en cliquant[Lire la suite]