Contre-Regards

par Michel SANTO

Une ligne TGV en Languedoc-Roussillon pour voyager en omnibus.

648x415_tgv-gare-marseille-22-novembre-2007

Deux scénarios s’opposaient à propos du projet de ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan : 100 % voyageurs ou ligne mixte voyageurs-frêt. La commission du débat public a rendu son rapport en fin d’été, relayant une majorité d’avis favorables à la solution mixte. Conséquence pratique : la vitesse  de la ligne en question ne sera plus grande. Et encore moins grande, si on ajoute à ce coup de frein le désir de nos élus d’avoir une gare TGV dans chacune de leurs villes (Perpignan, Narbonne, Béziers, Montpellier et Nîmes). Au royaume d’Absurdie, on veut une ligne TGV pour voyager… à petit train.

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :