Contre-Regards

par Michel SANTO

Vieillissement de la population et stratégies d’aménagement du territoire…

Comme les autres pays d’Europe, la France est, depuis longtemps déjà, confrontée à un phénomène de vieillissement, malgré une fécondité plutôt élevée. Dans une étude très bien documentée publiée par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (ici), il est relevé que la part des personnes de 65 ans ou plus dans l’ensemble de la population a augmenté de 4 points de pourcentage depuis 1990, passant de 13,9 % à 17,9 % en 2013. Une progression de 1,9 % par an entre 2008 et 2013, quand la population totale n’augmentait,elle, que de 0,5 % par an.

Ce vieillissement constaté ne revêt pas néanmoins la même forme selon les territoires. S’il est particulièrement prononcé dans les espaces peu denses et sur certains littoraux, les causes en sont différentes : les premiers sont plutôt confrontés à un vieillissement de la population résidente associé à un exode des jeunes quand les derniers sont attractifs pour la population retraitée. Les espaces et les intercommunalités situés sur les littoraux atlantique, languedocien et de la Côte d’Azur se  renforcent en effet encore fortement. Ainsi, le nombre des personnes de 65 ans et plus y a augmenté de 2,7 % par an, en moyenne, entre 2008 et 2013, sous l’effet combiné d’un solde migratoire positif avec  l’arrivée de personnes à l’approche de la retraite (24 % des 60-64 ans ont emménagé dans ces territoires depuis moins de cinq ans, contre 14 % en France.)

 

L’enjeu auquel ces territoires littoraux doivent donc dès à présent répondre est celui de la prise en charge de la dépendance d’une population de plus en plus nombreuse. Une prise en charge qui s’exerce soit par la solidarité familiale à travers l’aide de proches, soit par une solidarité collective financière (allocation personnalisée d’autonomie) ou par l’accueil dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Cela dit, la solidarité familiale pourrait baisser du fait du faible nombre d’enfants par ménage et de leur éloignement. De plus, ces territoires connaissent, comparativement aux autres, de faibles disponibilités en places dans ces établissements. Le taux de couverture, rapport du nombre de places disponibles dans un Ehpad à la population de 75 ans et plus, âge le plus concerné par ces structures, indique qu’ils font partie des territoires les moins pourvus, avec les frontières nord et est de la France. Signe des tensions dans ces Ehpad, un appel général à la grève de l’ensemble des organisations syndicales a été lancé pour le 30 janvier…

 

Outre le nombre de place en Ehpad, le vieillissement de la population révèle aussi un isolement croissant des personnes âgée dans des espaces à l’urbanisme inadapté à leurs besoins. Nombreuses sont ces personnes propriétaires de leurs maisons  qui désirent en effet continuer à vivre dans ces zones où le bâti est faible et les services souvent loin. Des zones construites et aménagées pour des ménages avec enfants qui verront leur population diminuer et changer. Avec entre autres des réseaux de transport et des services qui devront être repensés.

Au delà de la prise en compte du vieillissement de la population par les réseaux de solidarité familiale et collective, la question posée aux pouvoirs publics est donc aussi celle de stratégies d’aménagement du territoire, d’urbanisme et de transports, notamment. Et je constate, à l’échelle des territoires qui me sont le plus proche (ex Languedoc-Roussillon), que les collectivités en première ligne sur ce dernier enjeu, communes et communautés d’agglomération, semblent, pour le moment, l’ignorer…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :