Contre-Regards

par Michel SANTO

Autain, Clémentine, en emporte le vent… du chômage et de sa courbe…

Capture d’écran 2016-02-09 à 10.52.08

Clémentine Autain est toujours à l’avant-garde des personnalités politiques qui pensent bien et juste. Ses idées pour résoudre le problème de l’emploi en France tient en une seule équation. Nécessairement simple et belle, comme l’affirmait Einstein pour la physique:

  Capture d’écran 2016-02-09 à 10.17.31  

Le plus surprenant est qu’elle n’aille pas jusqu’au bout de son développement. Avec 120 milliards supplémentaires prélevés sur les classes moyennes supérieures ( les riches!) et 8 millions d’emplois publics crées,  la courbe, pourtant, subitement s’affaisserait et le plein emploi serait enfin réalisé. Cerise sur le gâteau, le souhait de madame Taubira de passer de 35 heures à 32 heures hebdomadaires pourrait même être inscrit dans la loi sur la durée légale du travail. Et Daesch serait, de surcroît, vaincu:

images-5

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Nathalie MP

    |

    C’est tellement simple et évident tout ça ! Tous fonctionnaires !

    Reply

  • Alphonse Martinez

    |

    Cette Gauchiarde est tout simplement conglée.

    Reply

    • JD DELAIRE

      |

      Cette gauchiste est complètement folle et irresponsable !

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

À lire et écouter certains commentateurs, ce matin, je me demande si l’on vit dans le même monde. Ils semblent en effet découvrir que la violence et les affaires « pourrissent » la v[Lire la suite]
Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le « Je ». «Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment ! Les propositions démagogiques mises de côté, un président, sous la Ve République, ne [Lire la suite]
La Société Nautique Narbonnaise et le Pavillon de la Nautique : fin d'un absurde conflit !

La Société Nautique Narbonnaise et le Pavillon de la Nautique : fin d'un absurde conflit !

La Pavillon de la Nautique n’aura finalement pas été coulé par l’équipage aux commandes de la S.N.N, conduit par Robert Dejean. C’était pourtant l’objectif visé, on s’en souvient peut-être[Lire la suite]