Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Gruissan’

Chronique de Narbonne: Pourquoi Codorniou rejoint les « radicaux de gauche » et Baylet…

PHOTO ROGER GARCIA DIDIER CODORNIOU MAIRE DE GRUISSAN PASSE AU PRG

Le 4 septembre, j’écrivais ceci :

« Fin de partie pour Codorniou ! Acculé dans ses « vingt-deux », face à ce qu’il appelle « ceux de Solférino » décidés à en finir avec l’ère Frêche et ses soutiens; bénéficiant du seul appui – équivoque… – de Navarro et de quelques voix de droite, et sans appareil partisan pour l’imposer, il rejoint les défenseurs de la candidature du sénateur Alary à la présidence de la Région …

Narbonne l’été : le bonheur est à la Guingette de Tournebelle !

164268_451849914891415_2099609807_n.jpg

C’est un restaurant musical comme on en voit dans certains films américains, entre Narbonne et Gruissan. Au milieu de nulle part , Sylvain, le jeune maître de maison, sait accueillir ses clients amateurs de jazz et de bonne musique autour de menus simples et savoureux. L’ambiance en salle, en terrasse ou sur l’ancien chemin de halage respire  » l’esprit du lieu  » : un ilot cerné par les eaux d’étangs et de rizières. Le soir venu, ses lumières clignotent sur celle du canal de la Robine. En toile de fond, la  » Clape  » offre ses formes lascives, que le soleil couchant caresse de nuances cuivrées. C’est un endroit, comme ce soir d’été, où l’on rencontre une amie danoise perdue de vue, une petite troupe de sexagénaires anglo saxons descendus d’un village des Corbières, un inconnu venu en Panhard de collection, dont je sais à quel point sa restauration fut difficile, un fonctionnaire démissionnaire faisant office de serveur, des musiciens de Toulouse venus en spectateurs et d’autres personnages assemblés ici dans une joyeuse et nostalgique ambiance des années 60. Sur scène les Oldies,  nous  remettaient en tête et en corps ACDC, les Stones, Hendrix, The Animals… la joie et l’insouciance d’une génération qui vit se briser les codes et les moeurs d’une société bloquée : les français s’ennuyaient disait-on !… C’était un soir d’été , au Tournebelle, loin, très loin des médiocres  » animations  » bistrotières des centres-ville alentours et d’un pseudo festival de jazz . Au plus près de ce qu’offre de sincérité un paysage à nul autre pareil. Si par bonheur ou par hasard vous prenez l’envie de vivre quelques heures hors de la vulgarité marchande quotidienne , c’est à la Guinguette qu’il vous faut rendre. A minuit ou à la pointe du jour, quand s’éteignent les lumières et que les yeux brillent, les rizières ressentissent du chant d’amour des grenouilles…

Le plus grand conservatoire de cépages au monde à Gruissan !

    Article publié sur ma page Facebook : Chroniques de Narbonne Capture-d-ecran-2013-12-29-a-16.18.49.png

Une collection de cépages unique au monde à Pech Rouge.

29 décembre 2013, 11:11 

Enfin , La décision semble prise ! La collection de cépages, unique au monde, située sur des terrains appartenant au groupe Listel, dans l’Hérault, et gérée par l’INRA ( domaine de Vassal ), va déménager ; et c’est la station de Pech Rouge, sur la commune de Gruissan, qui va la recevoir ( http://www.lemonde.fr/le-magazine/article/2013/12/27/la-vigne-sur-le-pied-de-guerre_4339951_1616923.html ). Comme je le proposais , dans les années 90, quand j’avais la responsabilité de la Recherche et des Transferts de Technologie, notamment, à la Région Languedoc Roussillon, crédits de la CEE à l’appui ! Les délégués régionaux de l’INRA avec qui j’ai eu à travailler dans ces années là, et celles qui ont suivi, étaient de mon avis, mais se heurtaient à leur Direction Générale et à l’absence de moyens de l’Etat pour accompagner ce transfert. Je constate aussi que les arguments avancés aujourd’hui sont exactement les mêmes que ceux que nous faisions valoir à l’époque. Et, comme à l’époque, les vignerons se mobilisent contre…  Cela me rappelle ce que j’ai du affronter comme oppositions pour créer de toute pièce le laboratoire de l’INRA et sa Halle de Technologie sur le plateau du Quatourze, à Narbonne. J’amenais pourtant l’ingénierie du projet et les financements de la Région et de l’Europe, la Ville de Narbonne les terrains, et ce sans un sou, si je puis dire de l’Etat. Le plus paradoxal , dans cette dernière histoire, est que la représentante de l’Etat n’en voulait pas de ce projet, à Narbonne, comme le Directeur Général de l’INRA, qui le voyait bien lui aussi … à Montpellier. Au final, il s’est quand même fait, là où je le souhaitais. Une dernière petite information cependant ! La représentante de l’Etat de l’époque était Anne-Yvonne Le Dain. Elle est à présent  Vice Présidente de la Région, en charge de la Recherche… Espérons que dans ce dossier du transfert du  » domaine de Vassal  » sur le site de Pech Rouge à Gruissan, elle jouera, contrairement au passé, de son influence positive pour que l’opération se fasse…

Articles récents

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la République !

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la Républ

Hier, en début de soirée, au journal « régional » de FR3, courte séquence avec en vedette Philippe Saurel. Il prenait son « petit déjeuner » organisé par la lettre M, en compagnie de 150 chefs[Lire la suite]
Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

À lire et écouter certains commentateurs, ce matin, je me demande si l’on vit dans le même monde. Ils semblent en effet découvrir que la violence et les affaires « pourrissent » la v[Lire la suite]
Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le « Je ». «Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment ! Les propositions démagogiques mises de côté, un président, sous la Ve République, n[Lire la suite]