Contre-Regards

par Michel SANTO

Ainsi, aussi, nous « parlent » les bleus…

 

 

Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pliait les parasols, le soleil brûlait les yeux, l’eau gelait les pieds (et le reste !) ;  des vives piquaient aussi, me disait-on. Au loin, un scooter brisait l’horizon et pétaradait (quel con !) ; plus près, des sternes – à la verticale – plongeaient (quel spectacle !) et un goéland (quelle enflure !) gueulait. Fatigue ! Et puis plouf ; et ce moment précis, immobile, face au ciel… Joie !

19 heures 30, Gruissan village : les parkings étaient bourrés, les rues vides, les terrasses abandonnées (presque : quelques touristes consommaient), mais les bistrots bondés. Devant le café de la Paix, un petit garçon, un drapeau tricolore sur sa trottinette, trottinait ; un belge (flamand, et lourd !) baragouinait en français, son interlocuteur (un indigène), de Bruxelles, lui, chantait sa beauté (il était un peu gris !) Plus loin, devant la mairie : des tonneaux (vides), du rosé (français !), des tapas (sans origines confirmées), des drapeaux (bleu, blanc rouge), du monde et des « olé » ! Devant moi, une belge (légère, belle, calme, douce… et wallonne !). But, buuuttt !!!  Fin !… Et Ka Rine dansait… Joie !

Plus tard,  Antoine Griezmann à l’écran : visage d’adolescent, yeux rieurs, calme, heureux, épanoui… Décidé ! L’expression d’une équipe jeune, talentueuse, solide, consciente de sa force et de ses talents, de son histoire. Ainsi, aussi, nous « parlent » les bleus : l’image inversée d’une France  vautrée dans le ressentiment et la honte d’elle-même que nous vendent à longueur de colonnes et d’antennes les prêtres « du pain et des jeux », de la décadence et de la mauvaise conscience nationale. Mais que ça fait du bien !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Le Maître

    |

    Hé oui ! Du pain et des jeux, rien ou presque n’a changé depuis les Romains, le foot rend le peuple heureux, et lorsque « l’équipe de France » (?) gagne c’est la France qui gagne…mais cette troupe black blanc beur de millionnaires blasés ne sont là que pour faire rêver des millions de Français qui bossent (ou pas) un mois pour gagner ce que chacune de leurs idoles gagne en une heure ou une journée.
    Perso j’en suis à souhaiter qu’elle ne remporte pas cette coupe qui ne nous apporterait certes un peu en terme de croissance, de « bonheur » pour beaucoup qui oublieront leurs soucis quotidiens quelques temps mais « on » leur fera payer très cher dès la finale en vantant les immenses avantages de l’image de cette mixité, du métissage, du vivre ensemble tant souhaité par des élites mondialistes qui ne rêvent que de transformer les peuples en moutons consommateurs bien disciplinés.
    Et attendons nous en cas de victoire à une immense liesse nationale mais qui coûtera cher en casse, en violences parce que ce sera la victoire de certains qui n’attendent qu’une occasion pour cracher sur La France et ses bienfaits avec des drapeaux maghrébins, celà a déjà commencé hier soir mais les médias aux ordres ont totalement oublié d’en parler ce matin et pour cause, ne gâchons pas la fête…des dizaines de blessés sont à déplorer à Paris (CRS caillasses) à Grenoble, à Nice….
    La suite dimanche soir le bilan sera beaucoup plus lourd même en cas de défaite…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Rue du Pont des Marchands. Samedi matin, entre Halles et rue du Pont des Marchand. Le ciel est encore gris de hauts nuages. Un léger vent marin les pousse vers l'intérieur des terres. Au-dessus de [Lire la suite]
Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Les joueurs d'échec. Le Caravage. Dans le microcosme narbonnais, si les pièces principales du jeu politique des prochaines municipales sont en place, les conditions de son exercice ont profondément[Lire la suite]
Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Lundi matin aux Halles de Narbonne ! Accoudé à un bar, un de mes amis en compagnie de deux autres personnes. Très rapidement la conversation vire au Gilets Jaunes. Je reprends l'une d'entre el[Lire la suite]
Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

J'ai reçu dans ma boîte de réception électronique ces photos. Ce sont celles d'un "appartement" de 13m2 avec une mezzanine… mais seulement accessible à genoux. Son loyer : 280€ ! L'installation élect[Lire la suite]
Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Plus de 500 sympathisants du mouvement des Gilets jaunes se sont rassemblés au centre culturel de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Un centre culturel (!) mis à [Lire la suite]
Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

   Eugénie Bastié, comme de nombreux autres journalistes, s'interroge dans le Figaro du jour : "Médias, pourquoi tant de haine ?". Une haine allant jusqu'à l'agression physique dans les[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :