Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Réforme territoriale: c’est du Godot sur la “scène nationale” du Théâtre…

imgres-2

Le Théâtre Scène nationale de Narbonne recrute son nouveau directeur. Un appel à candidature a donc été publié. Et à le lire, on trouve, le résumé parfait de ce dont souffre notre administration publique prétendument décentralisée. Je pensais, en effet, naïvement, que la gestion de cette “scène” relevait de la seule autorité juridique de l‘Association “Centre d’Art et de Culture. Le Théâtre”, et celle de son équipement du Grand Narbonne, principal financeur, de surcroît.

TGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax: un grand “foutage de gueule”!

le-chainon-manquant-va-t-il-encore-s-eloigner-a-l-horizon-32_321349_516x343

Monsieur Vidalies, secrétaire d’État aux Transports, à la Mer et à la Pêche a donc fait savoir à ses  amis président des actuelles régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, Alain Rousset et Martin Malvy, que le gouvernement avait validé, conformément aux conclusions de la commission Duron samedi dernier, la réalisation des lignes TGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Montant de travaux estimés: 8,3 milliards d’euros. Une paille! Une annonce faite à quelques semaines des prochaines élections régionales, par un secrétaire d’État, anciennement député des Landes – un pur hasard, bien entendu! –  dans la plénitude de ses fonctions, loin des vulgaires passions de la cuisine politicienne.

Mes Contre-Regards du 26/09/2015 sur Grand Sud FM (Partie2). Congrès du PRG/ France-Roumanie…

Capture d’écran 2015-03-01 à 14.18.42

Partie 2. France-Roumanie; des robots bleus sur tapis vert. Congrès du PRG à Montpellier; du beau monde, mais des décisions fondamentales restées en suspens.

Chronique du Grand Narbonne. Après Henri Martin pour les “divers droite, non-inscrits, Édouard Rocher pour un groupe “divers gauche…”!

201407291012-full

Au mois de juin dernier, j’annonçais la naissance d’un groupe divers droite et non-inscrits au Grand Narbonne, avec à sa tête Henri Martin (?!)  Un groupe qui résulterait de la fusion, après sa dissolution, de celui de Michel Py, le maire “Les Républicains” de Leucate, auquel s’adjoindraient les proches du maire de Port-la-Nouvelle, comme Gérard Kerfyser, le maire d’Armissan, et madame Viviane Durand, la mairesse de Sainte Valière, trois poids lourds de la gouvernance Bascou, notamment. Soit au total, si je compte bien, pour ce nouveau groupe, une douzaine d’élus communautaires, environ. Dans ce même billet, j’analysais les raisons et les conséquences politiques de cette initiative politique prise par celui qui, classé à droite, a pourtant permis, en compagnie de Gérard Kerfyser notamment, l’élection de Jacques Bascou à la présidence du Grand Narbonne, et ce malgré sa défaite aux municipales dernières sur Narbonne, la ville centre. Je ne vais donc pas revenir, au risque de me répéter et de lasser, sur ces différents points, que mes lecteurs peuvent retrouver exposés dans le billet figurant en lien, ci-dessous. C’est sur une de ses conséquences dans l’organisation du prochain conseil communautaire que je voudrais aujourd’hui appeler l’attention.