Contre-Regards

par Michel SANTO

Un happening à Carcassonne !

 

 

A Carcassonne, une femme de 63 ans, promenait en laisse son compagnon de 40 ans, attaché par le sexe avec une chaînette de 70 cm.

Immédiatement placé en garde à vue ( ! ), le couple aurait déclaré « être accro au sexe », et indiqué qu’il se livrait-là, « à un jeu ».

Innocente et pauvre défense ! Ce seraient ils présentés comme « artistes-associés » réalisant une « performance », que leur  » geste  » serait aujourd’hui encensé. 

Comme le disait Duchamp à propos de sa « pissotière » : placez la donc dans un musée, et elle changera de statut ! 

Il en est de même pour ce genre d’exhibition.Il suffisait de l’habiller avec d’ autres mots pour qu’elle présente le caractère d’ un authentique happening…   

Lola! m’entends-tu?

Le village de Cox.

Le village de Cox.


Elle s’appelle Dolores. Nous l’appelions : Lola ! Elle ne répond plus à l’un comme à l’autre de ses deux prénoms. Lola lui avait été donnée par sa famille. La mienne ! Elle était ma tante, celle par qui les liens étaient maintenus, serrés, avec les cousins et cousines restés en Espagne. À Cox !

Le Languedoc-Roussillon, une région surfaite?

 images

C’était le 1 Février 2007, et j’écrivais ceci :

« Dans quelques années, le Languedoc-Roussillon, d’abord comme circonscription administrative de l’Etat puis comme collectivité territoriale de plein exercice, aura cinquante ans de suivi statistique. Un demi siècle ! Le constat ? Notre région n’aura cessé d’occuper le bas du tableau, juste devant la Corse, pour ce qui est de la richesse produite par habitant, et le haut, par le nombre de chômeurs rapporté à sa population active. On pourrait multiplier les indicateurs statistiques que nous n’échapperions pas à cette dure réalité, que nous ne voulons pas admettre : notre région vit sous perfusion financière. Sans les transferts financiers massifs en provenance d’Ile de France et de Rhône Alpes, notamment, nous serions tout simplement dans l’incapacité de satisfaire nos besoins les plus essentiels…Ceux de ménages largement tributaires de la solidarité nationale, dans une région déficitaire en logements sociaux et sous équipée pour  l’accueil des personnes âgées… Prétendre, comme le font certains,dans la classe politique régionale,inverser cette tendance est tout simplement mensonger. Je ne vois, en effet, aucune raison macro-économique ou politique qui me permettrait de nuancer ou d’infirmer cette remarque. Notre économie (malheureusement ?) de nature essentiellement résidentielle, ne le peut. « Dynamisée » par l’accroissement de population, elle crée des emplois peu qualifiés et à faible revenus principalement dans les services à la personne et  la construction de logements.Le tourisme n’étant qu’une variante de ce phénomène… »

Nous sommes le 1.02.2011, et je lis dans le Midi Libre du 12 janvier 2011, les propos de Georges Roques, géographe et auteur du livre décapant, et nécessaire pour ceux qui ne supportent plus la langue de bois de nos édiles locaux et de leurs services de communication: « Paradoxes en Languedoc-Roussillon. Une région surfaite« . Des propos qui corroborent encore aujourd’hui les miens. Ce qui, hélas, ne me réjouit pas!

 

 

Les députés de l’Aude sont mal notés!

   

Pour la deuxième année consécutive, lesinfos.com publie un palmarès des députés selon leur degré d’activité au Parlement.

Ce site piloté par le journaliste Bernard de la Villardière, a passé au crible leurs interventions en commission, comme dans l’hémicycle. Originalité de ce palmarès, les journalistes ont mesuré le temps d’intervention, permettant de ne pas se contenter de trois mots lâchés pour marquer sa désapprobation.

Evidemment les critères retenus ne sont pas exempts de critiques. Ainsi en retenant le nombre de rapports publiés, on valorise de fait les députés de la majorité. De même, intégrer le nombre de propositions de loi dont les députés sont les auteurs est pénalisant pour les députés de l’opposition.

Bref, si ce classement est un peu réducteur, il donne tout de même une « image » de l’activité de nos représentants dans l’Aude. Ainsi, Jacques Bascou occupe la 502ème  place (sur 576), Dupré la 326ème et Pérez la 564ème. Bon ! pas très brillante tout de même la performance de nos élus ! D’autant qu’ils sont en net recul par rapport à l’année dernière puisque le premier de nos députés était 112ème, le second 195ème et le troisième 26ème !

Explications : le cumul des mandats, la campagne des européennes et des régionales, l’usure du pouvoir, la maladie, le stress ? J’avoue humblement ne pas avoir de réponse à cette question. Et laisse donc les intéressés y répondre… Ils ont, sur leur temps de parlementaire, apparemment, de quoi satisfaire la curiosité bien légitime de leurs électeurs, non ?

Articles récents

Coeurs de ville : changer radicalement de politique !

Coeurs de ville : changer radicalement de politique !

        Fermeture de commerces ; nombre de logements vides, ou dégradés – alors qu’on nous répète en boucle que la France manque de 500 000 logements neufs par an – ;[Lire la suite]
Mélenchon entre théâtre ce soir et télé réalité…

Mélenchon entre théâtre ce soir et télé réalité…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : Mélenchon "Entre théâtre ce soir et télé réalité "       Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et ca[Lire la suite]
Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]